Par Khadija

De plus en plus de personnes, musulmanes j’entends, ont recours à une agence matrimoniale ou à un site de rencontre pour trouver l’âme soeur. C’est un marché qui se développe de manière exponentielle et pour cause, plus le temps passe et plus j’entends dire qu’une telle s’est mariée grâce au net.

La première interrogation qui me vient à l’esprit est de me dire: mais avant de tomber sur elle, il a forcément dû discuter avec d’autres femmes? Et d’ailleurs, qui nous dit qu’il ne discutait pas avec plusieurs femmes en même temps ? Et cela vaut aussi pour la fille bien sûr !

En fait, on en est venu à banaliser l’échange homme-femme, sauf que pour se donner bonne conscience on se dit que c’est par écrans interposés, n’étant donc pas face à face c’est beaucoup moins dramatique. Qu’on se le dise, ça relève néanmoins du rendez-vous, pire, de la chasse au mari!

Le principe étant de sélectionner des critères pour pouvoir lancer la recherche, on s’attardera tout d’abord sur son âge, sa situation et surtout sur sa photo. Je trouve cela un peu superficiel. A vrai dire, on se croirait au supermarché ou sur un site de vente sur le net avec un panier à remplir… Et ça doit être charmant de faire la cour à une femme avec des smileys et des lol à chaque fin de phrase. C’est Dom juan qui doit se retourner dans sa tombe!

Cependant, je comprends celles et ceux qui, arrivés à un certain âge, se tournent vers ce genre de site. Quoique pour les hommes, j’ai quand même du mal à admettre que les moyens traditionnels pour trouver une femme aient échoué. Je m’explique: sauf cas exceptionnel, ou plutôt personnalités exceptionnelles, c’est l’homme qui, une fois après avoir une femme en tête ou en vue, fait le premier pas. C’est beaucoup plus délicat pour la femme, à vrai dire ça ne se fait pas (dans notre communauté j’entends!). Il aura vraiment fallu qu’il soit malchanceux, et à souhait, pour comprendre sa démarche et son ultime décision d’user de ces moyens.

Et pour les amoureuses en galère (comme dirait La Voilée Libérale), don’t worry ! Même s’il tarde le malheureux, il viendra un jour ou l’autre! En attendant préservez-vous, et ne vous laissez pas tenter par la tentation oh !  

Publicités