Par Habiba

Ecrire est pour moi un acte aussi naturel qu’indispensable. Je prends du plaisir à griffonner, raturer, et même quand il m’arrive de ne pas être inspirée, j’ai toujours un stylo à la main. Mon seul problème c’est le temps…mais là c’est un autre débat…

On dit souvent qu’une femme trimbale toute sa vie dans son sac à main, moi j’avais toujoursphoto_11111067825g1 des feuilles volantes, pliées dans tous les sens, avec des tas de notes : des numéros de téléphone, des sujets qui m’inspirent, des listes de courses, des recommandations ou des messages pour les copines, des idées cadeaux, des projets divers et variés que je rêve de voir se réaliser…bref, tout ce que ma petite tête ne peut contenir, je l’écris et le réutilise au moment venu.

Il y a quelques mois, j’ai littéralement craqué pour un petit carnet, que dis-je LE petit carnet, plus communément appelé le notebook : un Moleskine (et oui, je me la raconte, je sais…je suis limite snob). Ce fameux petit carnet est devenu mon fidèle compagnon, c’est simple il ne me quitte plus (ou est-ce l’inverse ? ). Même si Internet est devenu un outil indispensable, l’écriture reste ma passion par excellence. J’aime sentir et toucher le papier, le contact du stylo dessus…rien ni personne ne peut m’éloigner de ce rapport presque intime que j’entretiens avec mon stylo.

Mais voilà, j’ai eu le coup de foudre !!! Je succombe peu à peu à la coqueluche du moment et2133-right-angle11 pour cause : le netbook. Ah la la !! N’est-il pas magnifique !! Pour celles qui ne sont pas à la page ou tout simplement pas branchées high-tech et ntic (ndlr : nouvelles technologies de l’information et de la communication), le netbook c’est un petit bijou, un portable ultramobile qui permet de se connecter à Internet, d’utiliser des logiciels bureautiques, de regarder des vidéos, d’écouter de la musique et tout ça à des prix défiants toute concurrence (299 € est le prix moyen).

Il est pas beau le progrès, maintenant, je ne sais plus où donner de la tête tant le choix est cornélien…

Et vous les gazelles ? Vous vous situez où ? Notebook ou Netbook ?

On n’arrête pas le progrès. Pour ma part, je pense que l’écriture pourrait disparaître mais ce n’est pas pour maintenant. Il reste encore des irréductibles et des inconditionnels du stylo (like me). Rendez-vous donc dans 50 ans (minimum…), d’ici là à vos claviers et faites-nous part de vos avis !!!

Au prochain duel…

Publicités