Par Karima Chahdi-Bahou*

Être homme, être femme sont deux manières d’être au monde. Dieu nous dit dans le Saint Coran que « le masculin est différent du féminin » (S Al Imrane V36) ; cette parole de Dieu à la mère de Maryam (AS) au moment de sa venue au monde nous invite à entrer dans la découverte du monde de l’autre et de s’ouvrir à la radicale différence de l’autre, alors osons la différence !!

 

Une grande Alliance

Le couple est la recherche d’une alliance respectueuse honnête et forte, et qui sans cesse réactualise deux libertés : celle d’être un homme et celle d’être femme.

Un couple c’est l’histoire d’une rencontre de deux personnes en interaction et interrelation qui vivent un lien particulier, un lien d’appartenance puissant à tel point que Dieu le qualifie dans le Coran de « Mithaq al Ghalidh », la grande alliance, le lien puissant. Cette idée est importante pour comprendre le couple.

En effet chacun amène à travers son histoire, son passé, son schéma du couple, ses propres données qui influencent obligatoirement l’organisation et l’équilibre du couple.

Un rapprochement de soi

La relation conjugale nous permet de vivre un rapprochement de soi ; en effet pour bien se comprendre il est d’abord nécessaire d’aller à la rencontre de soi-même, c’est-à-dire de prendre conscience de :

  • Son propre cadre de références
  • Ce que je crois
  • Ce que je pense, mes valeurs
  • Qu’est ce qui se joue pour moi au travers de cette relation ? Qu’est ce que cette relation m’apprend sur moi ? Quels sont les ajustements que je dois apporter ?

Ces questionnements permettent au couple de devenir une entité vivante, la ressentir , la soigner, l’arroser comme une plante, la nourrir de sa bienveillance et non pas la considérée comme une structure blindée , bétonnée.

Quand Aïcha (RAA) demandait au prophète (paix et salut de Dieu sur lui) s’il l’aimait, il comparait son amour à un nœud solidement noué et quand elle l’interrogeait sur la solidité du nœud , le Prophète (PSDL) lui répondait qu’il était comme au premier jour.

L’amour et un sentiment noble et unique, un sentiment sacré car il fait partie de notre Essence même.

Au cœur de chaque être humain il y a une aspiration profonde à vivre une intimité et une complicité avec l’autre.

Regarder son partenaire comme étant la meilleure opportunité pour moi d’évoluer, de voir mes chaînes, mes verrous afin de les enlever. C’est enfin vivre un rapprochement de soi pour mieux se rapprocher de l’autre.

L’union du couple deviendra d’autant plus solide que les époux partagent des centres d’intérêts communs au niveau spirituel, physique, intellectuel et émotionnel. 

* Karima est praticienne en psychothérapie et hypnothérapie.

Publicités

Par Mariame

Vous n’êtes pas mariées et vous n’avez pas de petit copain ? Ciel, un repère de puritaines !

Vous ne pouvez donc pas suivre LA tendance actuelle en matière de fringues qui consiste à piquer les vestes, pulls, t-shirts et pantalons de vos « amoureux » !

Pardon? Nan désolée, mais les frères ça ne compte pas paraît-il ! Seuls les vêtements de Monsieur sont autorisés et si possible de la fringue oversize !!

Oversize = Mastour mes belles !! 

Célibataire et fière de l’être (je n’ai pas encore été vendue…), j’attends juste de participer au vide-dressing de mon frèèèère pour lui piquer une chemise vichy bien jolie sur laquelle j’ai louché (mais chut, faut pas dire;) ) et un gilet 3 fois trop grand (j’ai mesuré) mais tellement beau !!

Mais tous les frères/maris ne font pas du S ou du M (et à la limite du L). Le format Notorious big n’est pas propre aux Ricains… Et au delà de ça, certaines filles n’ont pas de frères! (prenez les quatre filles du docteur March! Quoi Jo?)

Mais pas de panique. Certaines enseignes ont pensé à tout et vous offrent la possibilité d’acheter des vêtements qui vous donnent des petits airs de garçonnet (et pas de bonhomme!). J’entends déjà certain(e)s dire:

« mais ressembler aux hommes, c’est pas du tout recommandé dans notre religion, c’est même prohibé!! »

Détrompez-vous… porter des derbies ou une veste de smoking, c’est pas se raser la tête ou autre ! Rassurez ?

Etam par exemple propose Wo(man), une collection mixte qui décline des basiques qu’on trouve dans les gardes robes des femmes et des hommes, mais en une seule version. Cool non? J’aime particulièrement la veste de smocking proposée, ainsi que le cuir et la ceinture. Je trouve que les prix sont abordables et surtout, je les ai vu en vrai, et c’est de la bonne qualité!

Alors mesdames et mesdemoiselles, fini le chapardage de fringues dans les armoires des mâles qui vous entourent (celles qui sont fauchées sont pardonnées)! Bientôt, ce sont eux qui voudront piquer votre joli pull col V… mais va te l’acheter le poulet !!