Par Khadija                           

  

Qui ne connaît pas l’immense industrie cinématographique indienne de Mumbai ou plutôt qui n’a jamais entendu parler de Bollywood ? Pourquoi j’aborde le sujet ? eh bien simplement parce que j’ai remarqué ces dernières années une espèce de frénésie autour de ce phénomène qui m’a poussée à en savoir davantage sur Bollywood et ces formidables acteurs, j’ai nommé Shah Rukh Khan ou encore Kajol. Je m’y suis donc intéressée parce que même au bled on ne faisait que parler de ça : de la légendaire romance de Paro et Devdas, de l’émouvante histoire de Veer et de Zara…bref , que de larmes et d’émotions dans ces films qui, malgré tout il faut le dire durent 3 bonnes heures en moyenne !!!

 

Je dois avouer qu’au début je décriais beaucoup ce genre de films, et je ne comprenais pas que l’on puisse rester aussi longtemps devant son écran pour finalement ne regarder qu’un banal film à l’eau de rose. Et puis, j’ai constaté lors des mariages musulmans que de plus en plus de femmes portaient des saris ou des kurtas super élégantes, et  elles allaient même jusqu’à mettre un bindi ( un quoi me direz-vous ? ouais je sais j’ai été contaminée aussi !!! en fait le bindi c’est l’espèce de point rouge qui orne le front). Alors j’ai acheté le fameux DVD du film Devdas (re dola re dola….), heureusement qu’il ne coûtait que trois euros !

 

En fait, pour tout vous dire, ça en valait la peine. Les acteurs sont excellents, les décors magnifiques, les costumes somptueux et je ne parle même pas des chorégraphies. Et c’est ainsi que la magie de Bollywood m’a éblouie ! je ne suis pas accroc mais je dirais plutôt que maintenant je prends la peine d’aller à La Chapelle ou encore au Passage Brady, les deux quartiers indiens de Paris, pour y flâner et y acheter un beau sari (dans l’attente de mon  Devdas) ou pour me faire un bon resto avec nan fromage bien sûr !!!

 

En attendant, pour celles qui ne connaissent pas encore, observer bien les femmes lors des mariages et vous verrez que je ne fabule pas ! D’ailleurs à bien y réfléchir, ça faisait un bon bout de temps qu’on avait introduit la lebssa hindia (sari indien) dans les mariages maghrébins !

Publicités