Par Cuistot

Le poisson, c’est bon, c’est sain et c’est plein de vitamines ! Mais l’avez-vous déjà cuisiné en tagine ? Vous savez, ce plat en terre cuite de forme conique, très utilisé dans la cuisine marocaine. Cette semaine, je vous propose un tagine de poisson dans la pure tradition marocaine !

tajine de poisson

Ingrédients :

  • 4 darnes de poisson (saumon, lieu noir, perche…)
  • 3 carottes
  • 3 pommes de terre (moyennes)
  • 1 oignon
  • 1 courgette
  • 1 tomate
  • 1 poivron rouge
  • des olives vertes
  • ½ citron confit

Pour la marinade de poisson (la chermoula) :

  • ½ botte de persil
  • ½ botte de coriandre
  • 3 gousses d’ail
  • jus d’un citron
  • de l’huile d’olive
  • épices: sel, poivre, cumin, piment doux

Préparation :

  • commencez par laver vos bottes de persil et coriandre, effeuillez-les et gardez les tiges: vous les poserez au fond du tagine afin que le poisson n’adhère pas (astuce de grand-mère!)
  • lavez tous vos légumes, épluchez-les puis coupez carottes, pommes de terre, oignon, courgette et tomate en rondelles. Découpez le poivron rouge en lanières
  • superposez en couches l’oignon, puis les carottes, la courgette et les pommes de terre
  • posez au-dessus les darnes de poisson, les rondelles de tomates et décorez avec les lanières de poivron rouge et de citron confit
  • préparez la chermoula (la marinade): hachez très fin le persil et le coriandre. Y ajoutez les gousses d’ail pilées, le jus de citron, l’huile d’olive (environ 4 cuillères à soupe) et les épices. Mélangez bien et arrosez le poisson et les légumes de cette marinade. Plus le poisson marine dans cette sauce et meilleur il est !
  • mettre le tagine à cuire sur feu doux pendant environ 1 h 30
  • 10 minutes avant la fin de cuisson, ajoutez les olives vertes

Enjoy ! Ou comme on dirait au Maroc : bssha ou raha !

Publicités

Par Cuistot

Bientôt vintage la fourchette ? D’après les tendances culinaires du moment, il faut croire que oui avec l’avènement du  finger food, qui signifie littéralement « nourriture qui se mange avec les doigts ».

 C’est en fait l’art et la manière de manger des choses bonnes, belles, avec les doigts !

A l’origine, les fingerfood sont des petits plateaux qui se portent comme des bagues, spécialement conçus pour les buffets et autres cocktails dînatoires. Mais depuis, c’est tendance, chic, décontracté et très pratique.

 Pourtant, dans beaucoup de pays d’Orient et Extrême Orient, ce n’est pas si nouveau que cela. Eh bien oui les briouates, brochettes, sushis, et autres nems se mangent avec les doigts !  Parce que c’est une pratique très répandue dans les pays de tradition musulmane, la cuisine s’est adaptée à ce mode de vie et on a le choix côté recettes !

Des idées de recettes fingerfood?

 Je vous propose de tester ma recette ultrarapide de mini-quiches et mini-pizzas :

 Ingrédients :                  

 –        2 rouleaux de pâte feuilletée pur beurre

–         1 œuf

–          2 cuillères à soupe de crème fraîche

–         du saumon fumé

–         de l’emmental râpé

–         du coulis de tomate aux herbes

–         du thon

–         des olives noires dénoyautées

–         sel, poivre et ciboulette

Préparation :                  

 –         à l’aide d’un emporte-pièce, découpez des ronds dans la pâte feuilletée et les foncer dans des empreintes pour petits fours en silicone.

–         battre l’œuf avec la crème fraîche, salez et poivrez

–         déposez un morceau de saumon fumé dans les empreintes, puis versez 1 cuillère à soupe de crème, ajoutez une pincée de fromage râpé et une pincée de ciboulette. Enfournez dans un four chaud, thermostat 7 pendant 15 mn

–         prendre l’autre rouleau de pâte feuilletée, y découpez des ronds que vous déposerez sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé

–         piquez les fonds de pâte, les recouvrir d’une cuillère de coulis de tomate, émiettez le thon, ajoutez du fromage râpé et déposez une olive noire

–         Saupoudrez d’origan et enfournez dans un four chaud, th 7, pendant 15 minutes

Servez dans de beaux plateaux rectangulaires, agrémentés de tomates cerises, de fromage… et dégustez avec… les doigts !   

Par Cuistot

Vous connaissez les crêpes suzettes, les crumpets, les pancakes mais connaissez-vous les beghrirs, ces crêpes marocaines épaisses et savoureuses plus connues sous le nom de « mille trous » ?
Non ? Alors à vos stylos !

Ingrédients :

– 350 g de semoule fine de blé dur
– 100g de farine blanche
– 1 cuillérée à café de sel
– 40 g de levure boulangère diluée dans 2 cuillères à soupe d’eau
– environ 1l d’eau 

Préparation :

– mélangez la semoule et la farine dans un saladier et salez
– délayez l’appareil semoule+farine avec un peu d’eau et ajoutez la levure diluée
– continuez de mélanger l’appareil assez rapidement afin d’obtenir une pâte légère, liquide mais veloutée
– placez le tout dans un grand saladier avec couvercle hermétique type Tupperware et laissez lever pendant 2 heures : la pâte aura alors un aspect mousseux à la surface et aura doublé de volume
– dans une poêle anti-adhésive préalablement chauffée, versez une louche de pâte. Laissez cuire d’un seul côté, mille petits trous se formeront petit à petit
– procéder ainsi jusqu’à épuisement de la pâte.

Servir chaud, nappé d’un mélange de miel et beurre fondu et d’un bon thé à la menthe.

Enjoy!