Just a cup of tea

26 mars 2009

Par Shahîn

Un samedi de mars, ensoleillé où mes petits petons me disent d’aller fouler le pavé Parisien…« Allo Khadija ça te dit une petite balade dans Paris? », programme shopping et shopping.

Et c’est vrai, qu’est ce que ça fait du bien…Nous voici lunettes de soleil au bout du nez, sourire aux lèvres, nous promenant marché St Pierre à la recherche du tissu qui magnifiera mon prochain caftan. Un damassé fuchsia foncé avec des motifs marron. Khadija aime moyen… Ah les goûts et les couleurs!

Il est l’heure de la salat on file au 53 rue Polonceau, ici c’est Bamako, odeur de mafé, et de musc mêlé.« L’entri di femmes ci d’ciou couté mesdames ». Ah c’est aussi l’Algérie ici masha Allah. Allez on file d’ici, un petit salam à notre gardien en boubou bleu, on repassera incha Allah.

Métro, foule, ligne 7….Place Monge. Ce soir je suis invitée à dîner, je connais là bas un fleuriste extraordinaire, qui nous fait des bouquets à faire renverser la belle mère! Et puis en face une pâtisserie à se damner… on choisit nos petits délices comme un jury de pop star, « oh oui celui là il à un super look, et celui là avec sa feuille d’or il est très chic » Au passage Khadija dit au pâtissier que sa boîte à gâteaux n’est pas à la hauteur de ses pâtisseries, coup dur pour l’artisan… Mais le plus beau se cache à l’intérieur nous dit il!! Ok faut les faire rêver nos hôtes!Après tout on aurait bien droit à une petite pause. On se dirige vers le quartier Mouffetard, je rêve d’une grenadine et Khadija d’une glace coco.

Et là au coin de la place Monge, rue gracieuse, un bel établissement nous fait de l’œil. L’endroit paraît cosy et calme. On y boit du thé.Nos âmes aventurières, nous dirigent droit vers la porte, tant pis pour la grenadine et la glace coco. On pense à nos lecteurs et on se dit qu’un nouvel endroit à deux pas de la mosquée de Paris peut devenir une bonne adresse.On rentre.Un serveur au sourire charmant nous aborde « C’est pour une dégustation de thé? » Un peu surprise je lui réponds positivement, d’un ton assez naturel pour lui faire croire qu’à part le thé à la menthe j’y connais un rayon en  » dégustation de thé! « 

 » Vous êtes deux?  Oui » On a préféré laisser nos sept enfants jouer dans la rue, on s’est dit que ça le faisait pas trop de débarquer avec toute la smala! Déjà de jolies tables bien propres n’attendent plus que nous…De l’autre coté du comptoir une voix se fait entendre.Charles avec son petit tablier blanc qui n’a rien de chinois nous demande  » Vous avez réservé? « … euh non en fait on ne pensait pas que l’endroit était classé au patrimoine historique! Regard gêné, Charles se tortille… Y’a pas comme un malaise là sister? Charles se reprend  » Attendez je vais regarder si il y a de la place..  » il sort une jolie feuille blanche, et d’un air t’as vu comme je sais bien jouer la comédie, peut être que j’ai raté ma vocation au fond!  » Ahhhhhhhh je suis désolé il faut réserver. « 

Il nous prend pour des buses l’animal ? On se regarde, on regarde le serveur gêné….nous sommes musulmanes, nos hijabs en témoignent, et notre venue semble l’incommoder, son œil malade nous somme de partir, car nous n’avons pas réservé!! Et la on se demande comment réagir? Car nous avons tous(tes) vécues ces expériences où la fierté nous anime, le dégoût nous brûle la langue, la tristesse d’être traitées de la sorte fait grincer nos dents… J’ai envie de sortir ma kalachnikov et de lui dire « Hey cousin tu veux déguster? »

Encore aujourd’hui des portes nous sont fermées, comme au temps de l’apartheid où les noirs avaient leurs endroits réservés. Devons nous accepter cela?Le prophète Mouhammad (ص) disait: « L’homme fort n’est pas celui qui est toujours prêt à se battre; mais celui qui se maîtrise dans les moments de colère ».

Et cet effort fait sur nous même est-il utile ou au contraire laisse t-il place aux pensées les plus arrogantes qui laissent croire que nous sommes faibles et apeurées. C’est vrai nous sommes parties sans scandale, simplement en disant  »  ok, c’est bon, au revoir  » Était-ce une erreur?

Il est difficile de garder son sang froid face à ce genre d’événements qui peuvent nous blesser. Un scandale dans ce salon de thé aurait une fois de plus attisé certains esprits tordus pour pouvoir médire sur les musulmans, leur agressivité, leur mauvaise foi etc etc… Nous sommes parties la tête haute, en laissant cet individu seul, face à sa conscience de commerçant avare et au cœur malade, avec son étroitesse d’esprit et son arrogance. Finalement on est parties manger nos glaces, et on a même eu droit à la banquette, le luxe c’est qu’on a eu une carafe d’eau gratuite avec!

Et puis en y repensant Khadija, Allah nous a envoyé en cette journée ensoleillée de belles rencontres…Le salam chaleureux d’un homme sage gardien de la Mosquée, une dame au regard tendre et son fils qui nous a complimenté et a exprimé le désir de nous recroiser un jour, un fleuriste qui a fait des merveilles pour nous satisfaire, un pâtissier bourru mais plein de talent…AL HAMDOULILLAH ce fut un joli samedi de mars où notre comportement patient et juste nous a permis de croiser des gens charmants et tolérants. 

Certains endroits sous leurs airs chics et bien fréquentés sont des lieux où l’impolitesse et la malhonnêteté règnent. Finalement pour rien au monde j’y dégusterais un thé, même si il était classé au guide Michelin…Et puis rien ne vaut un bon thé à la menthe servit chaleureusement même si on y perd quelques dents !

Publicités

11 Réponses to “Just a cup of tea”

  1. Lissa said

    Salem

    Bravo les filles pour votre maitrise ! Mais n’en restez pas là. Réservez et allez-y avec toutes les filles voilées que vous connaissez. Foutez lui le semm à cet énergumène !!

  2. Mohamed, 23 ans et célib said

    A quand NOTRE Rosa Parks en hijab?

  3. Astou said

    Salam les filles,

    encore bravo pour le site. Le genre de situation que vous avez vécu est tellement fréquent que beaucoup de filles voilées hésitent à rentrer dans certaine structure. C’est dommage car cela réduit considérablement les petites activités culturelles qu’on pourrait avoir.
    Je pense qu’il faut faire bouger les choses et ne plus se contenter de partir en l’ayant mauvaise quand on est victime de discrimination. Des associations comme SOS racisme sont là et je pense qu’il ne faut pas hésiter à les solliciter.

    Bonne continuation à toutes

  4. Naïmus said

    Salam,
    Je pense que vous avez fait le bon choix! Savoir se maitriser est une grande qualité.

    Encore plus d’articles!! Je ne m’en lasse pas!

  5. Jihane said

    Salam,

    Alors là les filles, chapeau bas, chapeau bas pour votre dignité et votre retenue face à une telle situation.
    Moi, je ne sais pas si j’aurais pu me retenir honnêtement, je ne l’aurais pas insulté( ce qui somme toute ne sert qu’a entâcher l’image de l’islam) mais je ne me serais pas garder de lui faire une réflexion sur le fait que des tables sont libres et que la discrimmination c’est très grave.
    Ce genre de personnes imbéciles , il y en a partout des établissement les plus cossus à la petite épicerie, mais ce qui m’étonne c’est que vous dites que c’est à quelques pas de la mosquée de Paris, et qu’on pourrait penser que justement les établissements sont plus ouverts aux voilées qu’autre part.
    Personnellement, moi je ne m’interdis aucun endroit, je vois pas pourquoi d’ailleurs, je suis née en france et si j’ai envie de rentrer dans un grand restaurant ou une grande parfumerie et bien je le fais, et puis s’il ne veulent pas de ma carte bleue, ce sont eux les perdants mdr.
    Comme je suis habituée à aller sur Paris, je suis rentrée un jour dans un magasin de luxe de parfums et maquillages, et là j’attendais avec ma mère, et la vendeuse ne vient pas, elle s’attarde avec l’autre cliente sans me demander si j’ai besoin de quelques renseignements du style « j’ai pas envie de te servir » je me suis dis encore une seconde et je me barre, et là la directrice de ce magasin arrive et me dit: « on ne s’occupe pas de vous? d’un air étonné je répond « non » alors elle qui ne sert pas les clients d’habitude me dit ah c’est inadmissible, et me demande ce dont j’ai besoin en étant très très à l’écoute de mes questions, et là je me suis dit soubhanAllah, la simple vendeuse est nulle, mais la directrice de la maison qui est elle son supérieur, est incroyable de gentillesse et d’humilité, comme quoi la bêtise existe partout, au sein du même magasin des attitudes différentes, car si j’ai bien compris, dans votre histoire le serveur est très aimable.
    En tout cas je pense qu’il faut montrer son mécontentement quand il arrive des situations comme celles là, poliment et avec diplomatie,
    j’aurais dis: « je ne savais pas qu’il fallait réserver pour boire du thé, ceci dit aux vues du nombre de tables vides chez vous, soit les clients sont en retard soit le thé est très mauvais, c’est vrai que ça se bouscule ici » loool et paf!!!

    salam

  6. Esperanza said

    Salam alaykoum

    La maîtrise de soi c’est bien. Mais quelque part, en rester là n’est peut-être pas la solution.

    Vous devriez contacter le Collectif Contre l’Islamophobie en France ou la HALDE et faire un testing. Surtout pas SOS Racisme, car depuis quand SOS Racisme défend la cause de voilées?

    On ne doit pas laisser ce genre de choses passer.
    Car au bout du compte, ça en devient carrément normal.

    Regardez la lutte contre l’antisémtisme. Ils ne laissent rien passer, pas une seule phrase, pas un mot.

    Sinon les filles, Bravo pour ce site.

    En tant que musulmane voilée, ça me fait toujours plaisir de vous lire.

    J’ai l’impression de lire un magazine féminin ( la qualité d’analyse et la pertinence des réflexions en plus!) pour musulmane.

    Vraiment excellent.

    Continuez ainsi.

    Que Dieu vous protège et vous guide vers ce qu’il y a de mieux pour vous ici-bas et dans l’au-delà.

  7. Doukaliya said

    Salam aleykoum a toute l équipe ,

    Bravo les filles pour votre sang froid et votre bonne conduite , vous avez eu raison de ne pas rentrer dans son jeu , je comprends votre colere , il y a quelques jours de cela j ai du faire face a ce meme genre de specimen , j accompagnais ma mere a un rendez vous chez le dentiste , le mec etait distant , froid avec nous , ma mere lui a tendu la main pour lui dire bonjour il n a meme pas daigne la lui serrer ! A ce moment la j ai cru que j allais exploser mais bon apres je me suis ressaisis et je me suis dit Rabbi kainou o mra sahbrin !!! et les dentistes ce n est pas ce qui manque 😉

    ps : ou se trouve ce salon de the afin de mieux le boycotter !!

  8. ArcEnCiel said

    Bravo pour votre calme, mashaAllah vous avez préféré la sagesse en anticipant les retombées qu’une réaction impulsive pouvait avoir.

    Si une prochaine fois se produit, et on vit en France donc ça se reproduira… Dites-leur tout simplement « Ok, alors on prend rendez-vous tout de suite pour revenir très prochainement ! »

    Pour donner une bonne leçon à ce goujat, je laisserai passer quelques semaines pour prendre rendez-vous pour un groupe « venant de l’étranger » qui souhaite faire une dégustation de thés; bien sûr le groupe en question serait un groupe de soeurs portant un hijab. Je n’ose même pas imaginer la tête qu’il ferait en face d’autant de femmes voilées !!

  9. Sisi said

    Salam Alaykoum,

    C’est quoi le nom de ce salon de thé? Je connais bien le quartier mouffetard j’y ai vécu plusieurs années qd j’étais étudiante. Je vois bien où se trouve la rue gracieuse. Au cas où vous ne vous rappeliez pas du nom, est ce le seul salon de la rue?

    Je suis d’accord aves les soeurs qui proposent qu’on reserve pour un certain nombre de personnes (des soeurs toutes voilées puisque c’est ce qui pose pb à ce monsieur) mais il faut votre présence Shahin et Khadija.. Qu’en pensez vous? On fait une vraie descente dans son salon…Je pense que c’est une façon comme une autre pour l’aider à comprendre, à percuter, à le sortir de son ignorance.

    Il ne faut surtout pas en rester là…

    Je crois également que ce blog doit exister pour relater recenser des situations aussi révoltantes que celles ci vécues par chacune d’entre nous de manière à agir pour dénoncer.

    Action Girls!!!

  10. Shahîn said

    As salam alaykoum

    Un groupe d’action secrète…mmm interessant.
    Hijab girls en action!
    Malheureusement ce sont des situations qui n’arrivent que trop souvent…Devrions nous à chaque fois sortir les gants de boxe et crier au scandale. Parfois, oui… et puis d’autre fois on a simplement envie de se poser tranquillement et qu’on nous fiche la paix.

    Je vous parlerais une prochaine fois d’un salon de thé ou le foulard est à l’aise! Ahhh ça, ca fait plaisir!

  11. Soumia said

    Salam les filles,

    qu’entends-je, que lis-je ?!
    Effectivement vous avez eu une bonne réaction, face à ce mufle.Mais je suis quand même d’accord avec les autres et avec le côté Hulk qui sommeil en moi, pour dire qu’il faudrait faire quelquechose et non pas se résigner.
    Par résigner, j’entends le fait de ne pas relever publiquement cette injustice et laisser cet énergumène réitérer ses remarques auprès d’autres hijab girls de passage dans le quartier.
    Il me font bien rire les « dignes héritiers des droits de l’homme et de la démocratie »! Ce sont les premiers à nous saouler en balancant à tout va que nos tortionnaires de familles d’indigènes nous rendent la life impossible.Qu’elles nous refusent les petits plaisirs simples comme se promener seule, ou pourquoi pas « boire un thé en dehors de notre salon », bref s’intégrer comme ils disent!(j’aime pas ce terme) Et dès qu’il s’agit du concrèt et ben y a plus personne, et ce sont eux-même qui nous excluent.

    Pour conclure,j’admire votre calme olympien, mais soyez sûres que si il s’avisait en plus de me jeter comme une mal propre en m’humiliant publiquement et ben je ne répondrai plus de mes actes! Avec en prime un passage au journal de 20h et dans le zapping assuré!!lol
    Faut pas abuser non plus!!!

    La révoltée du Bounty…

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :