Une oumma une et indivisible ?

3 mars 2009

Par Khadija

Peut-on dire que nous formons les maillons d’une seule chaîne aujourd’hui ? La diversité qui caractérise l’Islam à travers les différentes tendances,  nous permet-elle de nos jours de continuer à parler d’unité, d’identité musulmane exclusive?

Dieu est un, le Saint Coran a été entièrement révélé et notre Prophète (ص) a scellé et parachevé sa mission en faisant de l’Islam La religion, la voie à suivre pour tous ceux et toutes celles qui croient en un Dieu unique qui détient leur salut entre ses mains. C’est une vérité intemporelle et immuable.

L’histoire nous a enseigné que la notion d’oumma a toujours été intrinsèque à l’Islam, d’ailleurs le Coran l’expose clairement à travers l’un de ses versets qui fait référence aux musulmans en tant que « meilleure communauté » « خيرأمة أخرجت للناس« . Ainsi, l’idée d’oumma en tant que groupe unifié, appartenant à la communauté des croyants qui se prévalent de faire partie de la oumma de Mohammed (ص) doit être pris, à mon sens, dans une acception purement identitaire et non oecuménique. En effet, aujourd’hui et plus que jamais l’Islam ne se présente plus comme une religion monolithique de par la multiplicité des courants d’une part et la réalité objective d’autre part d’une humanité traversée par des contradictions telles que l’idée même d’unité finit par se fondre dans la masse (la mondialisation aidant) pour enfin perdre de sa vigueur et ainsi disparaître.

Quand on grandit dans un milieu où l’Islam est présent, et quand je parle d’Islam je fais référence à l’Islam en tant que mode de vie avec tout ce que cela implique en terme de pratique et d’investissement spirituel, on ne se rend pas bien compte du degré de galvaudage du fait communautaire. Quand on se penche sur les sociétés dites musulmanes ou islamiques (comme les Etats arabes, les pays d’Asie) où la « communauté » musulmane se concentre à tel point que l’Islam est la religion d’état, on constate que celle-ci n’a de communautaire que l’appartenance à une religion donnée qu’est l’Islam dans sa définition primaire, en tant que similitude de fait et non par inhérence. Vous trouverez des sociétés « islamiques » où les clivages sont tels que vous intègrerez plus tôt que vous ne le croyez l’idée que l’homogénéité sensée caractériser ces sociétés n’a été que fantasmée et cultivée depuis le 7e siècle, du temps des Califats Orthodoxes pour ne pas dire à la mort du Prophète (ص), rappelez vous le mouvement des khawarijs qui est un exemple patent du genre de courant qui a mis à mal d’emblée la notion de communauté une et indivisible. 

Bien que l’on use des mots frères et soeurs, bien que l’unité soit le mot d’ordre au sein de notre « communauté », il faut bien dire que les différences qui nous caractérisent par delà les frontières et les cultures (ces-dernières contribuant aussi à ce flou sémantique) ne favorise en rien l’idée d’une communauté unique de croyants. Je parlerais plutôt de croyants uniques qui ont en commun la foi en un Dieu qui les transcende et pas plus. Pour mieux saisir mes propos, mettez vous en situation et comparez vous à une musulmane dans votre entourage qui n’a finalement rien en commun avec vous sur le plan de la pratique spirituelle: vous êtes sunnite et elle est chiite, ou encore vous êtes salafia et elle est soufie, vous êtes druze et elle est ismaïlite et la liste est longue…

En somme la devise « un pour tous et tous pour un » est à reconsidérer, mais attention pas sur le plan de la solidarité  (dans une manifestation plus que jamais, un front un seul!) mais sur celui de l’unité, l’irréductible, la vraie! Ne cherchons pas le consensus à tout prix sans pour autant faire dans le sectarisme. Les classiques en matière de pratique sont bien connus mais ne tombons pas dans la fustigation sous prétexte de vouloir préserver l’inexistant, j’ai nommé l’unité de la oumma.

Publicités

13 Réponses to “Une oumma une et indivisible ?”

  1. mayssa said

    peut on gagner des places sans jouer? lol

  2. Rania said

    Je n’ai jamais laissé de commentaire même si je lis tous les jours vos fabuleux articles. Mais là, comme j’adore Médine et l’IMA (j’ai tendance à beaucoup aller à la bibli le samedi aprèm!), je vais aujourd’hui me lancer pour participer au jeu.

    Il me semble, très chères chroniqueuses, que vous êtes allées chez Le Nôtre. C’est bon???

  3. Rahima said

    Lenôtre, c’est mon dernier mot Jean-Pierre!

    Moi non plus comme Rania je n’ai jamais commenté les articles. Mais je trouve que c’est sympa de votre part de penser à vos petites lectrices. Donc je participe. Sachez que je suis fan de vous et que j’en ai parlé à toutes mes proches.

    Que Dieu vous assiste dans votre démarche les filles. Amine

  4. toyb said

    Salam les soeurs jaimerais avoir deux invitations pour le début de médine demain j’aimerais trop y assisté !

  5. Meryem said

    Salam tout le monde !

    Ce sera Le Nôtre pour moi aussi =) En tout les cas article interessant ,comme toujours :D.

    Ce n’est que mon avis mais je vois la oumma comme un arbre, un tronc commun,( un socle intouchable) et des branches diverses et variées mais qui ont les mêmes racines, qui ont besoin de la même subsistance …

  6. hijabandthecity said

    Salam à vous Toyb et Meryem,

    navrée mais les places ont déjà été gagnées! Nous avons également reçu des réponses par mail, plus que par commentaire d’ailleurs. Ce sera pour une prochaine fois lors d’un prochain jeu inshallah !
    Merci à vous

    Mariame, maître Nadjar de Hijab and the city 🙂

  7. Meryem said

    Arf , tant pis, peut etre une autre fois alors c’est pas grave.
    Et bien bonne conférence, à celle qui iront 🙂
    A toute.

  8. MamzelMalika said

    Voyons Mariame, vous êtes incomparables à la nouvelle star, vous leur faites de l’ombre à bien des égards!

    • Mariame said

      Meryem,

      tqt, je me charge de faire un petit compte rendu de la soirée !

      MamzelMalika,

      c’est la nouvelle star maître Nadjar ? lol Je croyais que c’était autre chose… c’est bizarre j’ai pourtant jamais regardé cette émission (je pensais faire référence à Sans aucun doute, très bonne émission au passage… ha ha).

  9. MamzelMalika said

    En effet, Julien fait appel à bcp de maitres pour conforter ses reportages. Mais pas à maitre Nadjar. Lui c’est plutôt pour casser des carrières de pseudo-star purs produits d’émissions tv, qui ont osé rêver briller dans la chanson.

  10. Ibn_Khaldoun said

    Salam alikoum

    je suis très triste de voir qu’à hidjab and the city certaines regardent regarde la nouvelle star..

    Je m’attriste de savoir déjà qu’il n’y a pas que « la nouvelle star » mais également « plus belle la vie »…
    Enfin, pour terminer, j’espère simplement que mesdames vous n’avez tout de même pas voté pour ségolène royal..
    A Bientôt Ibn_Khaldoun

  11. MamzelMalika said

    Salam aleykoum,

    @ Ibn_Khaldoun : hihihi , rassure toi je ne regarde pas la nouvelle star. Ce n’est qu’un débris de culture générale qui trainait dans une partie de mon cerveau, rien de plus.

    D’ailleurs, la connotation d’une de mes phrases (celle ci en l’occurence: « casser des carrières de pseudo-star purs produits d’émissions tv, qui ont osé rêver briller dans la chanson ») en dit long sur mon appréciation de l’émission et ce qui s’y rapproche.

    Par contre, je n’ai pas saisi cette référence à Ségo « ici » et pourquoi la proscrire « ici ».

    Peu importe.

    Illustre pseudo au passage.

    Salam aleykoum

  12. Rahan said

    Bonsoir,

    Après avoir lu cet article qui traite d’un sujet intéressant sur l’existence et la quête de ce mythe qu’est la oumma, je m’apprêtais à poster mon commentaire en pensant crânement contribuer au débat de façon constructive.Puis, en lisant les commentaires je fus soudainement pris d’un étrange malaise. Voila ce à quoi est réduite « la communauté » une quête de places pour un concert de rap ! Une communauté réduite aux acquêts ! et quels acquêts ; un concert de RAP à l’intitut du monde arabe.Et là je me dis on a encore du chemin à faire.

    Du coup je me réserve pour le prochain débat du genre « Œcuménicité de l’islam et concert de Sherifa luna » ou alors « Le don d’organe dans l’islam et concert de Booba »

    Je sais je suis cynique mais je me soigne !

    Rahan

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :