Oumma pour elle, épisode 5 : « ma soeur, ta jupe est trop courte »

23 février 2009

Publicités

2 Réponses to “Oumma pour elle, épisode 5 : « ma soeur, ta jupe est trop courte »”

  1. Jihane said

    Salam Gamze,

    Je suis d’accord avec ce que tu dis, un conseil c’est toujours bon à prendre, mais quand c’est dis avec tact et respect.
    Vous aurez beau conseiller quelqu’un, si cela est fait de manière sauvage et sans réflexion, et bien vous risquez que la personne se braque, et elle n’aurait pas tort, quand bien même vous seriez de bon conseil.
    Et plus encore, si vous vous y êtes mal pris, vous risquez de faire fuir la personne de cette religion, de jeter le discrédit sur les filles musulmanes.
    Mettre la forme au fond en gros, ou sinon s’abstenir de donner des conseils.
    Personnellement, quand je ne sais pas quels mots utiliser pour ne pas froisser la personne, je m’abstiens, j’en ai tellement à apprendre avant de conseiller mes soeurs, et ce n’est pas parce que je suis voilée, que j’ai le droit de m’ériger en donneuse de leçons, je pense qu’au contraire un peu de modestie ne ferait pas de mal à la communauté.

    Trop de personnes, croient que par leur façon de s’habiller elle peuvent tout se permettre, même de blesser les gens avec leurs décrets, et leur sempiternels « faut faire ça, ça, ou ça » alors que le hijab du comportement est tout aussi important que le hijab en tant qu’habit.
    Ce que je constate surtout, c’est que beaucoup de soeur non-voilées se plaignent du mépris de certaines voilées, et cela c’est inacceptable, que certaines voilées se plaignent (dont moi loool) du mépris de certaines porteuses de jilbabs qui ne répondent même pas à votre salam, mais pour qui se prennent-elles dites moi? Se croient-elles plus pieuses ou quoi?

    Notre religon est celle de la sagesse, alors juger quelqu’un c’est nul, voilà la faille de la communauté, que chacun se permette de juger son ou sa camarade alors que nous ne savons même pas si Allah agréer nos oeuvres, et c’est pas parce qu’on s’habille de telle ou telle façon qu’on doit se penser au dessus des autres, parce que même si ce n’est pas le cas de la majorité des musulmans (es), et bien il faut dire que pour certains leur Islam c’est beaucoup l’habit, et très peu la réflexion,la sagesse et le comportement.

    Salam.

  2. maria said

    Salam Gamze et Jihane,

    comme je vous comprends! Convertie depuis pas beaucoup de temps je suis souvent prise en sandwich entre amies non musulmanes et famille qui essayent de me conseiller pour me ramener à ce qu’ils estiment être raisonnable (donc soudain ils connaissent tout sur l’Islam!) et milieu musulman où ce que je fais n’est jamais suffisant (le hijab étant une question très compliquée, car je ne peux le porter qu’en dehors de mon travail, sous peine de perdre mon boulot). Heureusement qu’il y a aussi quelques êtres patients, doux et lumineux pour conseiller sans froisser et pour imaginer que le cœur est un lieu intime seulement connu d’Allah (SWT)et qu’on n’a jamais aussi bien fait que de balayer devant sa porte avant de trouver la poussière chez les autres.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :