Femmes et babillages

28 janvier 2009

Par Khadija

C’est bien connu les femmes sont très difficiles. Elles sont exigeantes, tatillonnes, râleuses et surtout médisantes !

Oui oui c’est bien moi, Clochette, qui vous dis cela sans aucune gêne et d’ailleurs j’entends d’ici les cris d’effroi de certaines d’entres vous qui diront: mais qu’est ce qui lui prend? Clochette serait-elle un homme et mysogine de surcroît. Eh bien non! Je fais bel et bien partie de la gente féminine seulement il faut bien l’admettre, on peut parfois être insupportables et mauvaises, et tel est l’objet de la discussion.

Pourquoi sommes nous aussi dures les unes envers les autres? Quelles sont les raisons qui nous poussent à mettre des bâtons dans les roues de nos congénères et pourquoi sommes nous plus enclines à nous crêper le chignon?

Je pense que ce n’est pas propre à toutes les femmes de vouloir à tout prix semer la zizanie ou encore de jalouser sa voisine. Néanmoins, il est vrai que par nature, notre sensibilité de femmes nous pousse bien souvent à partir dans des considérations telles qu’on en oublie nos principes. Contrairement aux femmes, les hommes rechignent beaucoup moins et sont moins bavards. Ils ne sont pas à l’affût de toutes les infos et ne passent pas leur temps autour d’un thé et de petits gâteaux chez le copain ou au téléphone pendant des heures pour tout savoir des derniers potins. Je caricature beaucoup mais c’est pour attirer votre attention gentes dames sur ce que l’on appelle le babillage et qui bien souvent débouche sur de la médisance.

Qui s’y frotte s’y s’y pique, c’est bien connu et le plus hilarant c’est qu’on a toutes vécu les retombées de la sournoiserie et du commérage mais cela ne nous empêche pourtant pas de continuer à verser dans cela.

Gare à nos langues qui se délient pour faire plus de mal que de bien. Et ne vous méprenez pas mes belles, les hommes aussi ont leur lot de tares mais qu’importe! Ce qu’il convient de mettre en exergue c’est ce manque de scrupules et d’integrité que les femmes ont trop souvent. Si j’en parle ce n’est surtout pas pour conforter ces théories machistes sans fondements, c’est simplement pour rappeler que cela persiste et qu’il faut s’évertuer à changer.

Publicités

Une Réponse to “Femmes et babillages”

  1. NEB said

    Salam,

    Étonnamment, ce billet n’a pas suscité de réaction (écrite tout du moins)… Merci en tous cas pour ce rappel sur la médisance et les méfaits de la langue plus généralement, rappel valable pour toutes… et tous! Qu’Allah (SWT) nous préserve et nous guide.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :