Asma fille d’Abu Bakr

21 janvier 2009

Par Khadija

Elle est la fille du premier calife orthodoxe Abu Bakr, fidèle compagnon du Prophète (ص). Elle fut la dix-septième croyante à embrasser l’Islam. Son père lui apprit l’âme de la résistance, la vérité et le sacrifice. Elle affectionnait le Prophète (ص) et lui était très dévoué. C’était une vaillante maquisarde et le Prophète (ص) lui présagea le Paradis.

Le Prophète (ص) reçut l’ordre de Dieu d’émigrer parce-qu’il était menacé de mort. Il s’empressa alors d’aller voir Abou Bakr à qui il annonça l’urgence de ce départ. Ce dernier l’accompagna et seule sa famille ainsi qu’Ali était au courant.

Asma se chargea de leur approvisionnement pendant la nuit. Elle était suspectée par les notables de la Mecque alors qu’ils recherchaient le Prophète (ص), sa mission fut donc très dangereuse. Son intrépidité et son sacrifice pour l’Islam la rendait téméraire. Elle menait avec ingéniosité sa mission de ravitailler au quotidien son père et le Prophète (ص). Elle était secondée par sa servante qui était bergère, laquelle était suivie par les moutons afin d’effacer ses empreintes et ainsi brouiller les pistes des poursuivants.Abou Jahl, un des conspirateurs, frappa à sa porte et la questionna sur son père. Face à son mutisme il lui asséna une giffle si violente qu’elle en perdit sa boucle d’oreille.

Après trois jours passés dans la caverne, le Prophète (ص) et Abu Bakr prirent la route pour Médine. Une fois arrivés et installés à Médine, leur famille les rejoignirent. Asma fut mariée à Zoubeyr bnou el ‘Awwam un athlète indigent mais fier et très jaloux. Un jour, alors qu’Asma allait aux champs à pied avec sur sa tête un panier de semences, elle rencontra le Prophète (ص) qui était à dos de chameau, et qui lui proposa de monter derrière lui alors qu’il était accompagné d’un groupe d’hommes. Elle accepta timidement et craignait la réaction de son époux jaloux. Le Prophète (ص) compris et la fit descendre du chameau.

Arrêtons nous un instant sur ce passage: aujourd’hui l’idée même qu’un homme accompagné d’un groupe d’hommes puisse proposer à une femme de la déposer en voiture paraît inconcevable. Pourquoi? En raison des tabous et des barrières que nous nous imposons dans des situations aussi anodines et innocentes soient-elles. Ainsi, cet exemple vous incitera désormais à ne plus passer votre chemin lorsque vous rencontrerez une personne qui a besoin que vous l’aidiez, homme ou femme. En outre, chacun de nous sait faire la part des choses et notamment faire preuve de discernement.

Le dévouement et l’engagement, telles étaient les qualités d’Asma qui a consacré sa vie à Dieu et à son Prophète (ص). Elle mourut à l’âge de cent ans et elle n’avait cessé de jeûner jusqu’à sa mort.

Publicités

Une Réponse to “Asma fille d’Abu Bakr”

  1. Soumia said

    SALAM CLOCHETTE ET MERCIIIIIIIIIIII

    ces récits sont toujours très instructifs, et arrivent tout le temps à point nommé pour nous rebooster dans les efforts à accomplir dans notre foi!!!!!!!!

    bizzzzzz…

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :