Dora fille d’Abi Lahab

15 janvier 2009

Par Mariame

Tout le monde connaît Dora l’exploratrice, cette brunette au teint hâlé qui voyage avec un sac à dos, Sakado, qui parle et un singe prénommé Babouche (serait-il maghrébin?). Cette petite fille est une une vraie boule d’énergie, qui parcourt le monde et qui doit faire face à Chipeur, le renard malicieux et voleur! 

Et Dora fille d’Abi Lahab, ça vous dit quelque chose?

Il s’agit de la fille d’Oum Jamil et d’Abou Lahab, l’oncle du Prophète (ص). Tous les deux sont les protagonistes de la sourate 111 (les fibres) dans laquelle leur sort dans l’au-delà a été révélé. Souvenez-vous du film le Message, et plus particulièrement de la scène où Oum Jamil et son époux apostrophent le Prophète (ص) devant la Ka’ba alors que celui-ci essuie les insultes et les coups de la foule polythéiste.

Malgré le comportement et les convictions de ses parents, elle se convertit à l’Islam après la bataille de Badr, et émigra vers Médine. Arrivée là-bas, beaucoup de musulmans se posèrent des questions sur ses motivations et sur la sincérité de sa foi car le spectre de sa famille était toujours présent. Blessée, elle alla voir le Prophète (ص) à la mosquée pour lui en parler, lequel fut affecté au point de prendre la parole et d’expliquer à l’auditoire des croyants que s’en prendre injustement à quelqu’un de sa famille, c’est également s’en prendre à lui. Puis, il ajouta: « On ne doit pas porter préjudice à un vivant, à travers la faute commise par un mort ». Dieu dit: Aucune âme porteuse de charge ne supporte celle d’une autre. En d’autres termes, le musulman sincère n’est pas là pour payer les pots cassés de sa famille où de qui que ce soit d’autre. Il n’a pas à supporter un héritage, de quelque nature qu’il soit dont il n’a pas voulu, surtout si celui-ci entre en contradiction avec les principes de notre religion.

De nos jours, de plus en plus de personnes se plaignent d’avoir à choisir entre leur pratique de la religion et leur famille ou amis. C’est le cas de certains converti(e)s qui parfois sont confrontés à l’incompréhension de leur entourage. C’est également le cas de femmes qui désirent porter le hijab ou qui le portent, et qui elles aussi font face à un refus catégorique de la part de leur environnement, lequel pense que ce hijab fera d’elle une intégriste en puissance, qui deviendra du jour au lendemain une femme austère et irrespectueuse envers les autres.

A toutes ces personnes, je leur conseille de ne pas couper les liens avec leurs proches, même si les quolibets et la pression sont à terme très lourds psychologiquement. La patience est une vertu que tout musulman devrait avoir. Dites-vous qu’il s’agit là d’une épreuve et que vous en sortirez plus fortes.

Publicités

7 Réponses to “Dora fille d’Abi Lahab”

  1. myms said

    Salam,

    Une pensée pour Caro… Qui vient quotidiennement voir ce blog, qui en fait de la pub et qui n’ose pas laisser de message!

    Bises
    Merci LVL!

  2. Sousou said

    Salem, j’ai découvert ton site et franchement je le visite régulièrement. J’aime la pertinence de tes articles et surtout ton goût en matière de mode. J’ai pris la résolution de changer mes tenues vestimentaires…je m’habillais assez fashion genre jupe, legging…Je suis donc dans une période de transition et toutes les idées et conseils sont bons à prendre pour allier mon amour de la mode et des tendances avec des tenues un peu plus « couvertes ». En tout cas, je savais pas ou posté ce commentaire, quoi qu’il en soit je souhaitais t’encourager et de remercier pour ce site…

  3. Selma said

    Merci à ma belle Myms pour ce msg et un merci à vous la voilée liberale et clochette pour vos articles avec des sujets toujours aussi pertinents!c’est toujours un grand plaisir de lire vos articles.continuer comme ça c’est super

  4. Selma said

    la honte jai fait une belle faute « continuez comme ça » c’est mieux comme ça nn??? hihiiiii

  5. asma said

    Assalamu aleykum wa rahmatullah

    j’aime bcp tous les articles à propos de personnages qui ont vécus au tps du Prophete (SAWS), personnages malheureusement souvent peu ou pas connus par la communauté, et je voulais vous encourager dans ce sens car c’est vraiment très intéressant, pour notre culture d’une part, mais aussi pour les enseignements qu’on peut en tirer pour améliorer notre quotidien, enseignements que vous mettez si bien en valeur toi et Clochette. Aussi je me permets de vous demander quelles sont vos sources , afin que je puisse me culturer (ca sonne mieux que cultiver, ca fait trop plante verte a mon gout 😉 ) un peu plus par moi meme.

    Bonne continuation à toutes

  6. fatihette said

    Coucou,
    je me suis reconnue dans cette article car j’ai été confronté à cette situation de devoir choisir entre religion, famille et le grand amour (qui en faite n’en été pas…l’amour rend aveugle comme on dit, on plutôt le célibat de longue durée jdois dire…)
    Bref, tous ca pour dire que j’aime bien cet article.

    a plus
    fatiha

  7. fatihette said

    petite précision…

    j’ai choisis la religion et la famille. c’est plus fort que tout les liens du sang.

    xxx

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :