Rieuses, crieuses, mâchouilleuses, kebabeuses…

13 janvier 2009

Par Mariame

Qui parmi vous n’a jamais voulu étrangler la demoiselle dans le métro ou à la caisse du supermarché qui mâchouille de la manière la plus vulgaire et la plus impolie qu’il soit son chewing-gum en faisant en prime des bulles? Qui??

Nous avons toutes eu, au moins une fois dans notre vie, des envies de meurtre dans les lieux publics. Parce qu’une femme grossière, et qui de surcroît ne s’en rend même pas compte, c’est pas très joli à voir !

Les marchandes de poisson, les rieuses pro, les distributeurs de gros mots, les miss chewing-gum, les « la route est droite, pourquoi tu marches comme ça? »… autant de femmes qui en l’espace d’une minute font fuir tout être humain normalement constitué. En voiture, à pied, dans la rue, à la maison, dans les boutiques ou au travail, elles font un carnage!! Insultes, gestes digne d’une brute, « bidonnades » (bip bip!!) ou bruit de pas avec talons aiguilles, tout est permis, même le mardi!

Bien souvent, leur comportement va de paire avec leur apparence. Souvent négligée ou au contraire provocante, la femme qui fait montre de vulgarité a au moins le mérite d’être cohérente.

Mais gare aux tromperies! Il existe une catégorie de  femmes qui vous dissimulent leur côté obscur d’un coup de baguette magique. N’avez-vous jamais rencontré lors de vos années fac, chez le monsieur kebab du coin (beurk le resto U!), une jeune femme vêtue d’un trench cintré, avec à la main un sac très féminin, sans oublier les chaussures aux talons hauts (très hauts) dire au monsieur: « wech frère, un mini kefta salade tomate oignon steuplé… avec un supplément fromage et frittes tqt! » ?

Est-ce une femme ou un mutant? 

J’insiste sur la vulgarité féminine parce que le choc est d’autant plus violent! Cracher sur la voie publique, c’est écoeurant. Et quand le geste vient d’une femme, ça l’est encore plus. Je ne dis pas qu’un homme qui crache est moins blâmable, que non! Pour certain(e)s, la brutalité et la trivialité sont les signes de la masculinité, la vraie! Mais qui voudrait faire sa vie avec le capitaine caverne?

Homme ou femme, il faut avoir de la classe, de la pudeur dans ses propos, ses manières et ses tenues!

Publicités

6 Réponses to “Rieuses, crieuses, mâchouilleuses, kebabeuses…”

  1. BlackBond said

    On est bien d’accord.
    Très bien ton blog..pour l’homme que je suis j’apprends beaucoup de choses sur les femmes;En passant bonne année
    BlackBond a.k.a zeitoun ex de qualicontact

  2. Jihane said

    Salam la voilée libérale,

    Je vais te raconter une anecdote: j’entre dans le métro et là j’entends parler fort, très très fort, à croire que la personne voulait qu’on l’entende, je me retourne instinctivement et là que je vois-je?
    Une voilée en train de parler au téléphone à la manière racaille et très fort comme si elle en était fière, ce jour là j’ai eu bien honte pour elle car étant aussi voilée, les gens dans le métro ne peuvent s’empêcher de vous regarder à votre tour l’air de vous dire: »Mais d’où elle sort ta copine? Pourquoi elle est vulgaire comme ça?
    Cela, où encore les petites adolescentes wesh wesh de 14 ans qui s’habillent en survêtements, crachent,parlent vulgairement, à croire qu’elles se sont transformées en homme.
    La vulgarité est laide, elle l’est qu’on soit homme ou femme, mais c’est encore plus laid chez une femme censée être le symbole d’une certaine pudeur, de douceur et de retenue. On peut être très pudique, et oser affirmer ses idées. Mais je crois que les vulgaires dont tu parles sont non seulement mal dans leur peau car elles croient que c’est ayant une attitude et des propos vulgaires qu’elles vont s’affirmer dans ce monde, et plus encore certaines font cela pour que les mecs les remarquent, mais dommage pour elles, les mecs n’aiment pas les femmes vulgaires.
    La beauté d’une femme, c’est d’abord sa pudeur, sa retenue, et ce n’est pas le fait de crier ou d’insulter à tout va qui vous donnera du charme.
    Les chewings gums, j’ai arrêter il y a longtemps looool, je pense qu’à 20 ans on a passé l’âge de ruminer, surtout quand on est voilée, avec les regards braqués sur nous, nous sommes obligés de faire 100 fois plus attention à notre comportement, et ce n’est pas plus mal je dirais.
    S’obliger à un comportement parfait c’est une marque de respect envers soi et envers les autres.

    Salam à tous.

  3. may said

    salam à tous et à toutes!
    j’ai bien apprécié le contenu de ce billet qui dénonce la vulgarité surtout chez une femme.
    seulement je suis pas d’accords sur certains points.il es vrai que lorsqu’une fille est voilée elledoit faire plus d’effort dans son comportement car étant plus observée et plus exposée au commentaires du genre »heuh,et avec ça , elle est voilée? »
    mais attention à ne pas avoir un comportement »clean » juste pour que les gens disent que c’est ce qui sied bien à la voilée.parce là ,ça serait vraiment un comportement hypocrite.
    mais effectivement on ne se comporte pas dans la rue comme l’on se comporte chez soi.
    seulement je trouve qu’il n’y a aucun mal à mâcher un chwing gum meme pour une voilée.c un petit plaisir perso alors franchement meme si les regards sont braqués sur nous ( ce qui est toujours le cas meme sans un chwing gum dans la bouche), on a quand meme le droit de se fair plaisir.
    perso,je ne peut m’en passer quand je bosse.mais je ne le machouille pas pour autant de manière vulgaire!!!
    salam

  4. aredha said

    Bonjour,

    Mâcheurs, mâcheuses de chewing gum je vous ai compris !

    Je trouve normal qu’une personne ( homme ou femme) ait le droit ou le loisir de ressembler à un ruminant quelqu’il soit(chameau,vache,lama)Il n’y a aucune vulgarité à mâcher un chewing gum en public mais cela doit pouvoir se faire dans des lieux réservés (enclos, parcs ou réserves naturelles ) ainsi cela protègerait les mâcheurs de chewing gum passifs qui n’auront plus à subir ces troupeaux de mâchoires qui peuvent nuire à notre équilibre visuel et sonore.

    Sachez le « Mâcher ne tue pas mais cela rend nigaud et ridicule » et même si le ridicule ne tue pas il fait mal !

    Bien à vous

  5. imane said

    Assalamou alaykoum

    …et que dire de ces femmes qui s’affalent à l’arrière des bus, et crient dans leur portable toute leur vie(même intime), comme si elles étaient seules au monde. Et je vous passe les insultes grossières et les expressions idiomatiques (à faire rougir un goujat) aussi bien en français qu’en arabe 😦
    Alors quand on voit « ça », on ne s’étonne plus de voir et d’entendre les ados jurer, cracher et se ridiculiser en public : car ne dit-on pas « on a beau éduquer notre enfant, il continue à faire comme nous 🙂 » ?
    Qu’Allah nous guide. Amine

  6. […] feuilles. D’ailleurs, on peut avoir la classe en mangeant des potatoes bien grasses (ou un kebab?) et porter des […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :