De l’honnêteté avant le mariage

20 novembre 2008

Par Khadija

L’actualité m’inspire en ce moment, d’où le sujet: l’honnêteté avant le mariage, parce qu’à la limite après, vu que vous lui aurez passé la corde au cou… rassurez vous je PLAISANTE !!!

Vous aurez donc compris le choix du sujet, ou du moins à quel fait je fais référence. Bien qu’il y ait surenchère autour de cette affaire poussée à l’exacerbation à vous provoquer une migraine, je ne souhaite pas me laisser aller dans des considérations purement factuelles. Non, nous allons aborder le sujet comme il se doit.

Le mariage est une sorte de contrat dans lequel vous vous engagez à respecter des clauses, des principes. Quand vous dites oui, vous adhérez à ce contrat en votre âme et conscience. Il ne tient qu’à vous de le vicier ou non.

Au delà de l’aspect purement technique, il y a l’aspect moral : la sincérité, l’honnêteté. Le mariage n’est pas une chose à prendre à la légère, c’est un acte mûrement réfléchi, une sunna (tradition prophétique) qui occupe une place importante au regard de notre religion, on dit que cela équivaut à la moitié de la foi.

Alors mesdemoiselles, ne vous fourvoyez pas. N’attendez pas qu’il soit trop tard, vos révélations doivent être faites avant d’aller plus loin. Dites vous bien que l’être qui est en face de vous est celui avec lequel vous souhaitez passer le restant de vos jours, votre alter ego en quelque sorte. Aussi, je ne trouve pas judicieux de faire des cachotteries, pire des mensonges à celui que Dieu a mis sur votre chemin. Je comprends celles qui craignent de décevoir ou qui s’attachent à avoir l’air d’être parfaite, mais détrompez vous mes belles, plus vous lui ouvrirez votre coeur, plus vous serez honnête et plus il se dira « Dieu soit loué, elle est honnête, c’est une fille en or ».

N’hésitez jamais à lui faire part de vos doutes ou de vos craintes au sujet du mariage, en réalité personne ne peut se prévaloir d’être prêt ou de pouvoir l’assumer sans redouter de faire des erreurs. Vous verrez qu’en déliant votre langue, vous ressentirez un soulagement certain. Et si après vous être lancées, le retour est négatif ou pire impudent alors vous serez rassurées d’apprendre que ce n’était qu’un piètre personnage, et mieux vaut que vous le sachiez avant qu’il ne soit trop tard. Qu’on se le dise, on souhaite toutes également avoir en face de soi quelqu’un d’intègre et de loyal.

Ainsi mes chères, l’une des qualités essentielles que vous devez requérir et dont vous devez faire preuve est l’honnêteté, car comme disait Epicure « une vie heureuse est impossible sans la sagesse, l’honnêteté et la justice ». A bonnes entendeuses…

Publicités

8 Réponses to “De l’honnêteté avant le mariage”

  1. OumAleyna said

    Salam aleykoum,

    on pourrait aussi parler de l’importanc justement de se préserver avant le mariage pour éviter ainsi tout problème ou toute gène.
    Et surtout dire la même chose aux messieurs, eux aussi ont des responsabilités et ont les mêmes devoirs 😉
    Biz

  2. thé ou café? said

    En effet Clochette à tout à fait raison, tout dire est essentiel, et compte tenu du fait que « l’amour rend aveugle » vous pouvez même en ajouter pour tester la tolérance du futur! Dites que vous ronflez, que vous avez une mauvaise haleine, et que vous bavez quand vous mangez…et s’il ne part pas en courant, c’est que c’est le bon!

  3. sagesse said

    salam
    je voulais vous dire que c est vrai ya pas mieux que la vérité si la personne tient vraiment a vous; elle vous excusera personne n est parfait ; et si il vous aime pour se que vous etez vraiment il oubliera. Pour ma part je suis sépare (divorcer ) je ne le crie pas tout haut mais quant je vois que la personne m intéresse et que la relation évolue je lui dis après si il l accepte tant mieux si c est le contraire c est qu’il n était pas fait pour moi ,je vai pas renier se qui m était destiner.
    Donc en conclusion , ne lui cacher pas des choses aussi important car un jour ou l autre il le saura
    salam

  4. Zgougou said

    salaam

    euuuuh…thé ou café? perso j’irai pas jusque là lol. Quoique je comprends la stratégie : en faire des tonnes avant le mariage pour que Mister soit agréablement surpris après. C’est tout de même un signe de manque de confiance en soi quelquepart.

    Les deux postures sont dangereuses :
    – celles qui mentent/cachent des choses importantes pour se donner une bonne image avant le mariage et…patatrac après
    – celles qui exagèrent en se trouvant tous les défauts possibles pour « amortir » la chute au cas où. Il se peut que le bonhomme prenne peur et peut-on vraiment lui en vouloir ? Perso, un gars qui me parle de ses pieds odorants…bah euuuuuh…voilà quoi

    Soyons justes avec nous-mêmes et avec l’autre, c’est tout 🙂

    Fil amaan

  5. Jihane said

    Salam Clochette,

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, d’autant plus que si une personne fait preuve d’honnêteté au moment de la rencontre, il est certain que tout son comportement va suivre, il ne mentira pas,etc…
    Je me suis dis que le jour où je rencontrerai quelqu’un qui me convient inchAllah, je lui dirait la vérité sur moi( on ne peut jamais être objectif à 100% sur soi mais il y a un minimum quand même) c’est à dire les qualités et défauts que je pense avoir.Il est certain que je préfère de loin un homme qui me dira « je pense avoir ceci comme qualité, mais cela comme défaut »,
    qu’un homme qui va m’énumérer ses qualités, et me faire rêver la vie à ses côtés comme un conte de fée et après le mariage , cela vire au cauchemar avec la déception et tout… Et après tout, un homme qui ne vous énumère que ses qualités, c’est suspect et de toute façon c’est du mensonge, personne n’est parfait.
    On ne peut bâtir une union sur un mensonge, parce que c’est la vouer à sa perte.

    biz.

  6. ArcEnCiel said

    Effectivement rien ne vaut la sincérité et l’honnêteté faut-il encore que ce soit des deux côtés. Si la jeune femme doit faire preuve de sincérité alors le jeune homme doit en faire autant.

    Plutôt que de se focaliser sur certains détails, concentrons-nous plus sur la vie à deux basée sur les principes de l’islam.

    Notre exemple, le Prophète saw dit à ce sujet : « On épouse une femme pour l’une des quatre qualités suivantes : la richesse, la noblesse, la beauté et la piété. Alors choisis celle qui est pieuse, périsse ta fortune (si tu agis autrement) » [ Ce hadith est rapporté par Muslim et Boukhari.]

    fi amanillah

  7. YakaSed said

    Salam à toutes,

    Juste une remarque :
    « Et si après vous être lancées, le retour est négatif ou pire impudent alors vous serez rassurées d’apprendre que ce n’était qu’un piètre personnage, et mieux vaut que vous le sachiez avant qu’il ne soit trop tard.  »

    Vous considérez donc que parce qu’un homme n’accepte pas d’assumer vos erreurs, il est un piètre personnage ?

    amusant…

  8. NEB said

    Salam,

    Les grands principes – honnêteté, sincérité, intégrité – cela va de soi! Mais les situations sont souvent délicates à gérer et les relations humaines sont si complexes qu’il semble difficile de définir le comportement qui va bien, dans « tous » les cas. Et là, j’ai la sensation ton post s’appuie moins qu’à l’accoutumée sur les enseignements de notre religion et semble relever d’une opinion plus personnelle. Pardonne-moi si je me trompe…

    Avant toute chose, il est malheureux d’assister au sein de notre communauté, à des comportements traditionalistes et non religieux (pour mémoire l’excellent post « Trêve d’inepties! »). Il est également malheureux que les mêmes « fautes » n’entraînent pas les mêmes « conséquences », pour le jeune homme et la jeune femme, du moins en ce qui concerne le jugement porté par certains membres de notre communauté. Inutile d’entrer dans les détails, n’est-ce pas? L’ignorance fait encore et toujours des ravages…

    Bref, il ne s’agit pas bien entendu de justifier les mensonges, ni les cachoteries inutiles. Il ne s’agit pas non plus de taire des vérités dont il n’y a pas à avoir honte, tel par exemple le fait d’avoir déjà été marié (ce n’est ni une honte je le redis, ni un péché et pourtant, nombreux sont ceux qui se proclament musulmans et rejettent sans discernement ni mesure les femmes divorcées) comme cela est évoqué dans le commentaire de « sagesse ». Il s’agit par contre d’analyser, de réfléchir et de se référer à ce qu’Allah (SWT) a prescrit pour nous.

    Il existe des hadiths à propos du pêché et du repentir. J’en cite un ici, dont j’espère qu’il est « sûr » (corrigez-moi si ce n’est pas le cas). Salim ibn Abdullah (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : « J’ai entendu Abou Houreira (qu’Allah soit satisfait de lui) dire qu’il a entendu l’Envoyé d’Allah (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) dire : « Tous les musulmans seront absous de leurs péchés sauf ceux qui font parade de leurs fautes. Fait partie de la parade dans ses fautes, le fait qu’après avoir commis une faute pendant la nuit, on dise le lendemain, alors qu’Allah n’a point laissé révéler cela : « Eh, untel, hier j’ai fait telle et telle chose », car Allah avait laissé cela secret toute la nuit, et il vient, le matin rompre le secret gardé par Allah » ».

    Raconter à sa future femme ou à son futur mari des péchés antérieurs, peut-on considérer cela comme faire parade de ses fautes? Je m’interroge, mais l’impression laissée par ce hadith est qu’il n’incite pas (et c’est un euphémisme) à la « confession ». Par contre, l’Islam nous invite au repentir dont les règles sont simples à rappeler :
    1/ cesser le péché commis et avoir l’intention sincère de se repentir
    2/ manifester du regret sur ce péché commis par le passé
    3/ avoir la ferme résolution de ne plus retourner aux péchés regrettés
    4/ rendre justice à celui à qui tu as fait du tort, s’il s’agit de péchés commis envers nos semblables

    Ne pas révéler ses péchés ne signifie pas nécessairement être malhonnête. Une alternative est peut-être simplement de ne pas se targuer d’être parfait et de reconnaître qu’on commet des péchés justement, mais sans les détailler… Il conviendra ensuite, pour le futur mari comme pour la future femme, de ne pas creuser outre mesure jusqu’au point d’obliger l’autre à dévoiler ses péchés antérieurs dont il se repent très certainement encore chaque jour, en priant Allah (SWT) qu’Il le pardonne.

    Pour conclure, il est des critères importants dans le choix de la moitié de sa foi, la virginité est-il nécessairement le critère phare? Que fait-on de la piété évoquée par «ArcEnCiel»? Là encore, je m’interroge…

    Allah (SWT) est le plus Savant, qu’Il nous éclaire sur ce sujet difficile.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :