Trêve d’inepties !

13 novembre 2008

Par Khadija

Islam et tradition, une association plus que préjudiciable surtout quand cette dernière est rétrograde ou désuète.

La culture prend toujours facilement le pas sur la croyance, sur ce qui devrait nous définir. On s’attache trop souvent à suivre une tradition qui inhibe, une tradition castratrice et contre productive qui explique le statu quo dans lequel se complait notre communauté.

On courbe plus souvent l’échine face à certaines situations quand on nous soumet des arguments tirés par les cheveux (euh par le foulard pardon) basés purement et simplement (même trop j’allais dire) sur des considérations coutumières, ancestrales et quasi sacro saintes.

Prenons l’exemple du mariage, eh oui que voulez-vous c’est THE subject of Clochette. Vous remarquerez que ce qui l’emporte bien souvent c’est la tradition: il ou elle est d’une origine différente, ça ne se fait pas, cela peut compromettre ton mariage parce qu’il manquera de cohésion; ma fille je ne la marie qu’une fois! et va pour les mariages où les gens vont jusqu’à contracter des crédits pour que ce soit The mariage de l’année et du siècle;  tu as plus de 22 ans ma fille, tu cours à ta perte… et j’en passe…

Autant d’absurdités qui font loi au final. Et dire que la mission première du Coran a été de mettre fin aux coutumes nuisibles et que l’on retrouve, 14 siècles plus tard dans un remake des plus accablants.

Passons maintenant à ce qu’on appelle les tabous, qui bien souvent n’en sont pas en réalité: des sujets tels que la sexualité sont abordés de manière très évasive voire pas du tout parce qu’on pense à tort que tout se saura le moment venu pour celui ou celle qui a des interrogations, quoi de plus naturel. On oublie que si, au contraire, le sujet avait été abordé de manière spontanée, dès le plus jeune âge de l’enfant, il aurait été banalisé, il ne ferait l’objet d’aucune frustration ou d’une quelconque obsession. Parler des choses les plus intimes, de la manière la plus simple a toujours été prôné par notre noble Prophète (SAW). Encore une fois, c’est le spectre de la tradition, le poids des coutumes conservatrices qui ont lésé et marqué nos esprits.

Alors trève de tabous et de traditions, qui sont bien souvent portés et entretenus par les ignares et les faux dévots. Que l’obscurité fasse place à la splendeur, mais ne vous méprenez pas pour le mariage, je n’ai pas dit mesdemoiselles qu’il fallait vous marier à la va vite, non non , ne vous faites pas avoir! Exigez l’excellence (parce que ce sera l’un des plus beaux jours de votre existence) mais pas l’indécence (waw encore une rime, décidément je suis trop forte!).

Publicités

11 Réponses to “Trêve d’inepties !”

  1. NEB said

    Salam,

    Chère Clochette,

    Merci pour ton post, plein de sagesse et d’intelligence.

    La critique est une chose, l’investissement pour la renaissance de notre communauté en est une autre. Mais c’est bien de cela dont il s’agit, être la jeunesse qui conduira à une communauté plus instruite et par là-même plus forte. Mais parfois, la volonté de s’investir ne suffit pas car surgit rapidement le problème concret du « oui, mais comment »… Comment apporter sa pierre à l’édifice, comment participer à la revivification de notre communauté? Voilà l’obstacle que rencontre nombre d’entre nous, qu’Allah (SWT) nous aide à dépasser cette étape.

    La base de l’édifice devra être à n’en pas douter l’éducation et la recherche de la connaissance. Ainsi, nous serons à même non seulement de détecter les faux-semblants et les charlatanismes en tous genres, mais plus encore de transmettre l’Islam véritable, lorsqu’Allah (SWT) nous aura fait le cadeau de devenir parent à notre tour.

    Lorsque tradition rime avec compromission, le musulman s’embourbe (non, je n’ai pas dit « sans barbe ») et la beauté de l’Islam s’efface pour laisser place à la médiocrité de l’Ignorance. Malheur à l’Ignorance et non à l’Islam, voilà l’une des sources dont il faut s’abreuver… Espérons, et mobilisons-nous (chacun selon ses « moyens ») dans ce sens, pour que l’avenir de notre communauté soit radieux, incha Allah! Sachons endurer et souvenons-nous de ce hadith:

    Abou Said Al Khoudri (qu’Allah lui accorde Sa Satisfaction) rapporte qu’il a entendu dire le Messager d’Allah (Bénédiction et Salut d’Allah sur lui): «Que celui d’entre vous qui voit une chose répréhensible la corrige de sa main! S’il ne le peut de sa main, qu’il la corrige avec sa langue! S’il ne le peut avec sa langue que ce soit avec son cœur et c’est là le degré le plus faible de la foi». (Rapporté par Moslem)

    Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux) de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676). Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie). Éditeur : Dar Al-Gharb Al-Islami. Chapitre 22, Page 85, Numéro 183.

  2. hijabandthecity said

    Salam Neb,

    Merci d’apporter autant d’eclaircissements sur les sujets que je traite. Tu as raison de dire que l’education est le seul et unique antidote contre cette tradition délétère.

    Clochette

  3. thé ou café? said

    hé bien, voilà une sacrée initiative, bravo, qu’Allah vous accompagne. Le mariage « musulman » est un grand et noble sujet qui évidement se confronte aux différentes traditions des pays dans lequel il se pratique. Les traditions chinoises n’étant pas les mêmes que les africaines.

    La liberté de la femme est une chose sacrée, comme la liberté de l’homme d’ailleurs, à chacun de s’inspirer de ses lectures coraniques pour faire la part des choses. Mais c’est vrai que c’est plus facile à écrire pour une musulmane de France qu’à mettre en application pour une jeune musulmane du bled…Fasse Dieu que l’esprit de liberté qui souffle sous vos voiles guide les familles vers la respect de la femme et le bonheur de mariage réussis.

    Concernant l’éducation « sexuelle » et « sentimentale » je crois en effet qu’il serait urgent de donner quelques cours aux fiancés avant le mariages…j’entends trop d’histoire de violences conjugales pour faire l’impasse sur ce sujet si important.

    Alors mesdames de Hijab and the city, ouvrez une rubrique spéciale pour cela, il va de votre devoir de sauver les victimes de cet affront à la plus belle des créations d’Allah.

  4. NEB said

    Salam,

    Une remarque brève, sans vouloir entrer dans la polémique. Je me permets de citer « thé ou café? » : « Concernant l’éducation “sexuelle” et “sentimentale” je crois en effet qu’il serait urgent de donner quelques cours aux fiancés avant le mariages…j’entends trop d’histoire de violences conjugales pour faire l’impasse sur ce sujet si important ».

    Il m’apparaît regrettable de voir surgir dans ce commentaire, le spectre et cliché « occidental » du mari musulman : tout à la fois brutal, indélicat, violent… Une vraie perle en somme?! Hum… Je reconnais que la réalité n’est pas toujours rose, mais faut-il « condamner » ainsi la moitié masculine de notre communauté et entretenir cette image (pas totalement infondée sûrement, mais très certainement extrapolée) dont sont friands les détracteurs de l’Islam?

    Je crois que l’éducation sentimentale et sexuelle est absente, ni plus ni moins, de NOTRE éducation (mais ceci est valable pour les fiancés ET fiancées). C’est dommage tout autant que dommageable pour le couple musulman, dans son unité…

    Wa Allahou alam.

  5. la voilée libérale said

    Merci NEB!!! C’est pour ça que j’ai publié son commentaire… j’attendais des réactions ;p

  6. thé ou café? said

    Salam salam Que Dieu vous comble de ses grâces, je suis désolé d’avoir pu vous induire en erreur sur mes intentions avec mon commentaire…je suis bien placé pour savoir que la galanterie est une invention musulmane, je suis pour ma part un adepte d’Omar Khayyam, mais aussi pour dire qu’il y a de vrais difficultés dans les relations Homme/femmes dans notre communauté. La violence conjugale n’est en aucun cas une spécialité musulmane, il y a deux millions de femmes battues en france, mais ce que je voulais dire c’est que justement je pense qu’il y a une absence d’Islam amoureux dans notre communauté, et encore beaucoup de machisme et d’ignorance. Excusez-moi mais ce n’est pas critiquer l’Islam que de souligner les défauts de notre communauté. Vous même vous n’hésitez pas à souligner certaines ignorances…

    Vincent le musulman
    Abdallah Abu Salam le français

  7. thé ou café? said

    et si d’aventure, mesdames, vous acceptiez de réviser votre jugement vite fait à mon endroit, en me cataloguant de manière peu élégante parmi les détracteurs de l’Islam, je vous invite à faire une recherche chez tonton Google « Vincent Desprès Levard » ou/et « fraternités des ignorants »

    J’ai pour habitude de balayer devant ma porte, et ma porte depuis 15 ans est celle de l’Islam, que les non-musulmans battent leurs femmes ce n’est pas mon problème, que les « musulmans » le fassent me pose un vrai problème, car en effet ils tendent la perche aux détracteurs…La violence conjugale est un fléau au Maroc, et dans le monde, faites des recherches, toujours chez tonton Google, sur le sujet. Vous semblez être des femmes libertaires, ou libérales, c’est à vous de prendre soin de vos souers maltraitées. Si vous niez ce drame de la violence faite aux femmes, alors qui les aidera? Ignorez les détracteurs et au contraire montrez que c’est un sujet dont musulmans et musulmanes sincères s’occupent sans se voiler les yeux!

  8. NEB said

    Salam, paix.

    Vincent, j’avoue à regret ne pas comprendre tes réactions, ni où tu souhaites en venir… Ma remarque à propos de ton commentaire initial n’avait pas valeur de jugement sur ta personne, encore moins pour but de te placer parmi les détracteurs de l’Islam dont tu ne fais pas partie, cela ne fait aucun doute. Je ne souhaitais absolument pas entrer dans une quelconque polémique à ton encontre…

    Quel était le sens de ma remarque? Simplement apporter une précision afin de nous mettre en garde, car les clichés et les stéréotypes ont la dent dure. En l’occurrence, il s’agissait du stéréotype du mari musulman violent…

    Non, je ne nie pas ce drame et je ne m’en désintéresse pas, qu’il touche les musulmanes ou les non-musulmanes. Il s’agit là d’un problème de société, pour ne pas dire d’un problème mondial! Malheureusement… Et même s’il est vrai que ce soit encore plus regrettable que ce problème existe chez les musulmanes, le sort des non-musulmanes ne m’est pas indifférent, au contraire…

    Ah j’oubliais, pour ta remarque sur les femmes libertaires ou libérales que nous semblons être, permets-moi de t’apprendre que je suis à classer dans le « camp » des poulets!

    Bref, le but de ces commentaires n’est pas de nous « tirer » dessus, simplement d’apporter dans la mesure du possible, un éclairage autre sur un problème soulevé par nos soeurs de « hijabandthecity », qu’Allah (SWT) les récompense et nous guide tous. Qu’Il nous donne l’envie d’échanger et de progresser, qu’Il nous offre ce bienfait qu’est le discernement.

  9. thé ou café? said

    Je ne tire sur personne Neb, en tout cas pas ici, relis mes messages, j’essayais juste d’éviter de me faire picorer comme un grain de maïs par un…poulet! Et je remercie la modératrice d’avoir accepté d’éditer mes deux messages pour m’expliquer.

    Mais revenons à nos moutons… je suis entièrement d’accord avec l’idée de la fée clochette qu’il manque une éducation sexuelle, que je préfère qualifier de sentimentale, auprès des chérubins et des tourtereaux…et que les traditions ethniques, culturelles et non coraniques dans le fond, sont sujet à frustrations, incompréhensions et donc, parfois, violences conjugales par ignorance.

    Et de fait, quand il y a violence conjugale, ce n’est, de mon point de vue, pas un comportement musulman. C’est signe d’absence d’Islam…et donc entre autre d’éducation sentimentale, car l’éducation tout azimut est ordonné dans le Coran. Mais amdullah, nombre de femmes musulmanes témoigneront le jour du jugement du bon comportement de leurs agneaux de maris, j’en suis persuadé. Dieu, Maître des cœurs, est témoin de toutes choses.

    alors Neb, d’accord ou pas d’accord, je te sers un thé ou un café?

  10. NEB said

    Thé et café, je choisirai ensuite… 😉 Merci pour tes éclaircissements et à une prochaine (discussion) incha Allah!

  11. minoucha said

    Salam Aleykum,

    Bravo pour cet article Clochette en éspérant que ça fera ding dong dans les esprits de chacun!lol
    Plus sérieusement il m’a semblé opportun de partager ces hadith « Un arabe n’est pas meilleur qu’un non-arabe. De même qu’un non-arabe n’est pas meilleur qu’un arabe. Un homme de race rouge n’est pas meilleur qu’un noir excepté dans la piété. L’humanité descend d’Adam et Adam a été crée d’argile. » (Boukhari, Muslim d’après Abou Houraira)
    Le prophète صلى الله عليه و سلم dit également :
    « Certes Dieu a extirpé de vous, la fierté de l’arrogance de l’âge de la jahiliya et la glorification des ancêtres. Maintenant les gens sont de deux sortes. Soit des croyants qui sont conscients, soit des transgresseurs qui agissent mal. Vous êtes tous les enfants d’Adam et Adam a été crée à partir de l’argile. Les gens devraient renoncer à leur fierté de la nation car c’est un appel parmi les appels de l’Enfer. S’ils n’y renoncent pas, Dieu تعالى les considérera plus vils que les plus simple ver qui se fraye un chemin à travers les excréments. » (rapporté par Abou Daoud et At-Tirmidhi)
    l’islam comdamne fermement le nationalisme car il est source d’orgeuil et de division…
    prenons-en de la graine!
    Salam à tous.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :