Paraître ou ne pas paraître, telle est la question

11 novembre 2008

Par Hamlet euh … Clochette (Khadija)

La question du paraître est une question capitale en Islam, n’en déplaise aux plus négligés qui pensent que sobriété ou encore modestie riment avec laisser aller.

Paraître pour paraître exprime en soit un certain complexe d’infériorité, une volonté de se mettre en avant, de se démarquer parce qu’on a pas réussi à le faire en usant de son intelligence. Cette attitude est à proscrire parce qu’elle aboutit à une forme d’orgueil et d’outrecuidance que l’Islam bannit formellement.

Par contre, il existe une conception du paraître, qui est celle de la musulmane (ou du musulman), une conception réfléchie et fine qui part du principe que Dieu est beau et aime la beauté. Quoi de plus magnifique! Il s’agit bien du caractère esthétique de la beauté et non du caractère abstrait, j’entends par là la beauté intérieure ou encore la beauté de l’âme.

Qu’on se le dise le musulman doit être un esthète convaincu et convaincant! Convaincant surtout à l’endroit des plus récalcitrants qui affectent notre image de marque: ne vous méprenez pas, j’ai bien conscience que les geeks et les ermites soient déconnectés de tout cela, mais eux ils sont excusés, et pour cause leur cerveau et leur piété rattrapent tout le reste! 

Ainsi, la musulmane peut et doit être distinguée, raffinée, et ça ne signifie pas forcément de dépenser des mille et des cents en vêtements parce qu’elle feignerait d’être une fashion victime ou une accroc au vêtement, et ce n’est pas ce que je promeus.

Le raffinement s’exprime par un choix judicieux de ses tenues, l’harmonie des couleurs par exemple et la petite touche perso! Et pour les petits plaisirs, tel qu’un vêtement à plus de 80 euros, amortissez en mangeant moins de chocolat et en achetant moins de babioles (je ne dis pas de manger des pâtes pendant un mois, c’est ce que font les fashion girls, quoique ça les arrange d’être maigres comme un clou, les pingres!)

Faites un effort parce que bien paraître c’est aussi faire bonne figure, c’est inspirer l’élégance et cela peut avoir un impact fort sur un plan sociétal. Quelque soit le style, en basket ou en sweat, casual ou classique, vous devez faire montre d’une certaine application.

Sachez gentes dames que lorsque le Prophète (SAW) envoyait ses émissaires dans des contrées lointaines, il préconisait que ces derniers soient en tenue d’apparat et qu’ils aient les plus belles montures. C’est pas la classe ça? Eh oui! Parce que le Prophète (SAW) savait que le paraître a une certaine influence sur les rapports humains, et à juste titre!

Alors fini les fringues  pas terribles et le relâchement, surtout pour vous mesdemoiselles les célibataires, parce que votre style et votre image sont les premières choses qui apparaîssent ou paraîssent, enfin on se comprend hein…

Publicités

19 Réponses to “Paraître ou ne pas paraître, telle est la question”

  1. ArcEnCiel said

    salamun alaykum,

    J’aime les sujets que vous traitez d’une manière générale et celui-ci encore plus.

    J’ai repris mes études cette année et le paraître est devenu un souci quotidien. Pas que je ne faisais pas attention jusque là, mais parce que j’ai conscience que l’on véhicule l’image et le « message » de l’islam à travers notre apparence. Et aussi parce que notre apparence vestimentaire influencera la vision de l’autre sur l’islam.

    Les gens de ma promo me questionnent sur l’islam et partagent leurs visions (parfois très naives et erronées) sur la religion. Ils sont très sensibles à l’harmonie des couleurs foulard-vêtement. Le noir, par exemple, est signe de fermeture pour eux. Qu’à cela ne tienne. En plus de se faire plaisir, se sentir bien dans sa tête et ses baskets, osons les couleurs, parce que nous le valons bien…:)

    Comme tu le précises, Allah est Beau et aime la beauté et Son Prophète (saw) était un homme qui prenait grand soin de son apparence. Allions l’utile à l’agréable en visant l’agrément d’Allah swt et suivant la sunnah de notre Prophète (saw) et à nous le jackpot des hassanats 🙂

    fi amanillah

  2. Noir diamant said

    Assalamo aleykom

    Je suis d’accord avec ce qui a été dit, mais avec mesure…Harmoniser les couleurs, pas de problème, mais ressembler à une princesse des Mille et une nuits…non! Une musulmane doit être raffinée, c’est sûr, mais ne doit pas être l’objet de tous les regards… Je vise en particulier celles qui superposent foulards et bonnets de soie de toutes les couleurs. C’est magnifique, je vous l’accorde, mais pas convenable pour l’extérieur! D’un autre côté, ne ressembler à rien est aussi une erreur, le juste milieu, toujours!!
    Un petit clip qui vous fera certainement sourire, mais qui est tout à fait véridique et surtout très parlant:

    http://fr.youtube.com/watch?v=i5kNNn-hciQ

    Je vous convie également à regarder avec attention les autres petits épisodes, certains nous concernent plus que d’autres, mais ils sont tous riches d’enseignements!

  3. Karakorom said

    Sala alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh,

    chères soeurs, il ne faut pas se méprendre…
    Le Prophète (pbsl) envoyait ses émissaires dans les plus beaux vêtements certes, mais il s’agissait d’hommes…
    La femme doit resté modeste et ne pas attirer les regards. Bon, évidemment, seulement avec le voile, on attire le regard, je vous le concède.

    De toute façon, vous pourriez être vêtues comme vous le voulez, ce qui importe c’est l’attitude que vous avez…

    Je trouve que votre billet est fait un peu « fashion victim » et passe un peu à côté de la « track » comme on dit au Québec…

  4. hijabandthecity said

    Salam Karakorom,

    Ne te méprends pas, je ne dis pas qu’il faut s’habiller de manière à attirer les regards ou par mimétisme en suivant les tendances de la mode, pas du tout! Je dis simplement que le musulman se doit de faire un effort sur un plan vestimentaire, esthetique, non pas par orgueil ou pour se faire voir mais pour que les gens sachent que l’Islam est pour l’élegance, la classe, le raffinement sans pour autant faire dans le fashion ou l’excès. Tu sais quand tu portes un beau manteau noir mais hyper bien coupé, que tu auras acheté disons 150 euros, tu es à la fois classe, sobre et chic!

    Clochette

  5. hijabandthecity said

    Salam Noir diamant,

    Prendre soin de son image ne signifie pas verser dans les strass et les paillettes. Je l’ai pourtant bien signifié dans le début de l’article. Tu as raison de rappeler que le juste milieu y a que ça de vrai!

    Clochette

  6. hijabandthecity said

    Salam Arc en ciel,

    Tout à fait d’accord avec le fait de dire que les autres font mine de rien très attention à ce qu’une voilée porte, c’est qu’ils n’ont pas d’autre centre d’interêt les idiots!
    Heureuse de voir que tu as saisi le message que j’ai voulu transmettre, parce que certains ont cru comprendre que j’étais pour la fashion attitude yeah!

    Clochette

  7. la voilée libérale said

    Alors comme ça Clochette, on fait des billets « fashion victim » et on passe à côté de la “track?? 😀

    Moi en tout cas, je voulais juste te dire qu’un geek, ça a la classe, surtout avec des Wayfarer!

  8. Jihane said

    Salam Clochette,

    Alors là je suis tout à fait d’accord avec toi, une fille doit faire attention à ce qu’elle porte et une voilée encore plus parce qu’elle véhicule qu’elle le veuille ou non une certaine image de l’islam et de son ouverture sur le monde.
    C’est pour cela que je pense qu’une fille voilée doit être élégante,je pense même que c’est un devoir vis à vis de Dieu car tout ce qu’on fait est d’abord pour Dieu, puis pour se faire plaisir à soi et ensuite à mon sens l’élégance c’est une forme de respect pour l’interlocuteur qui vous regarde, bref vous l’aurez compris je suis pour l’élégance, d’ailleurs moi même j’harmonise les couleurs de mes vêtements avec mon voile, et pour moi, personnellement une allure soignée (je n’ai pas dis fashion) ça impose le respect et l’admiration, et plus encore ça donne une image ouverte et un raffinement de l’Islam bien loin de l’image de tristesse et de renfermement dont certains accablent les voilées. Et puis de toute façon, personne ne pourra nier que nous vivons dans une société où le paraître est très important puisque c’est la première chose que l’on voit chez vous et donc a fortiori la première impression que l’on donne, et cela ne tient qu’à nous d’en donner une bonne. Et puis je ne conçois pas mon voile sans un minimum d’élégance et de style et ça me fait toujours plaisir de recevoir des compliments dessus et je peux vous dire que beaucoup viennent de gens pas musulmans, et bien je me dis que s’ils m’ont complimenté sur mon style, c’est que mon voile n’a pas été une barrière mais au contraire un élément qui les auras donné envie de m’adresser la parole et là je me dis que c’est tout de même pas mal vu les clichés qui circulent sur la femme voilée.
    Et puis des compliments ça fait toujours plaisir, surtout quand on est une fille!!! loool
    Mais la question que je me pose est pourquoi dès qu’on parle d' »élégance » certains pensent directement « fashion » , ce sont deux notions totalement différentes: On peut être une femme élégante et n’être pas du tout fashion et vice versa.

    Doit on t’appeler Clochette pro-élégance? loool, ils faut monter un club des élégantes, je pose ma candidature loool.

    bizzzzz

  9. hijabandthecity said

    Salam Jihane,

    Pro élégance je sais pas parce que des fois je dois l’avouer j’ai le même style que les stars qui divorcent, tu sais celles qui sortent en sweat basket et avec de grosses lunettes de soleil parce que pas maquillées! Et elles relèvent le tout avec un sac à 700 euros de chez Vuitton, tandis que moi y a les lunettes certes, mais le sac c’est un petit bateau à 45 euros http://www.petit-bateau.fr/control/product/~category_id=ACCES_AD/~pcategory_id=AD_FRA/~product_id=73951 mais il est tellement doux que pour rien au monde je ne l’échangerai contre un de ces sacs qui ont tellement été contrefaits qu’à force tu crois qu’ils sont tous faux!

    Biz
    Clochette

  10. Karakorom said

    Salam à vous toutes,

    alors veuillez m’accorder votre pardon…j’ai peut-être, tel que le souligne Jihane, confondu « élégance » et « fashion ».
    Évidemment, toute personne bien dans sa tête fait un minimum concernant son allure vestimentaire avant de quitter la maison. 🙂
    Il est vrai que de recevoir des compliments pour l’agencement de notre voile et du reste de notre tenue est toujours très agréable (surtout si ça vient d’une non-musulmane – ça donne l’impression d’avoir accomplie quelque chose…).

    En fait, j’ai peut-être mal lu le billet de Clochette ou mal saisi le point de vue.
    Le mieux étant qu’il faut faire preuve d’équilibre parce que être musulmane, c’est avant tout une façon d’être avec les autres et non pas une façon de paraître 🙂

    Salam

  11. la voilée libérale said

    @ Jihane

    en gros, Clochette c’est Clochette Beckham, le footballeur et la richesse en moins 😀

    Sinon Clochette, je te mets au défi de trouver un manteau bien coupé à max 100 euros… tu veux dire une veste ma poule!

  12. Paradisial said

    Permettez-moi de partager avec vous deux citations qui me sont très très chères :

    * On ne doit appeler richesse les choses que l’on peut perdre [Léonard de Vinci].

    * Le savoir est la parure du riche, tandis que la richesse est la parure du pauvre [Imam Ali].

    La citation de Léonard de Vinci « on ne doit appeler richesse les choses que l’on peut perdre » entend que la richesse est loin d’être matérielle, et que la vraie richesse dès que l’on l’acquiert on ne peut plus jamais la perdre (comme la culture, l’érudition, la science, l’expérience, la sagesse, la charité du cœur…), contrairement à toute les autres vanités matérielles que certains peuvent maladroitement prendre pour richesses, comme l’argent à titre d’exemple, que l’on peut perdre tout aussi aisément et rapidement que l’on les a acquises.

    La citation de l’Imam Ali « le savoir est la parure du riche tandis que la richesse est la parure du pauvre » abonde dans le même sens, et le conforte davantage.

    Elle entend que le vrai pauvre n’est pas celui qui connaît l’indigence et le manque d’argent, mais est l’individu qui – lorsqu’il paraît en société – croit ne pouvoir s’attirer la considération des gens et leur estime qu’en se parant par différents signes extérieurs de richesse (vêtements de luxe et/ou signés, bijoux ostentatoires, voiture d’ostentation, argent follement dilapidé et autres extravagances), et qu’en camouflant ses grandes misères intérieures par toutes sortes d’artifices (langage creux mais maniéré, voix solennelle mais fausse, discours intellectualisé mais insipide, torse bombé, accent de pacotille…). Alors que le vrai riche n’est pas logiquement celui qui serait millionnaire, mais est l’individu qui peut s’estimer riche par son éducation, par sa largesse du cœur, par sa vertu, par sa culture, par sa science, par sa sagesse, par son ouverture d’esprit, par, par et par… et qui parvient à s’attirer l’estime de toutes les personnes qu’il rencontre sans qu’il n’ait besoin d’arborer quelconque signe extérieur de richesse.

    Dans ce sens beaucoup de pauvres sont fabuleusement riches, tandis qu’une grande majorité de ceux baignant dans l’opulence sont effroyablement miséreux.

    Paradisial

  13. hijabandthecity said

    Salam Paradisial,

    Au secouuuuuuuuuurs, relis mon article Paradisial et tu verras que je ne fais pas une apologie du matérialisme!
    Et au passage, lis le commentaire de Jihane, tu seras un peu plus eclairé.

    Clochette

  14. Paradisial said

    hijabandthecity,

    Wa Alayky Salam.

    Il ne faudrait pas se méprendre. J’adhère complètement au contenu de ton essai et à son esprit, que – respectivement – j’ai assez finement lu et assimilé.

    L’attitude (et la contribution) de Jihane en sont l’illustration la plus matérielle et factuelle. Je signe à 100….000%

    Mon texte ne venait qu’en complément du tien, en guise d’affirmation (tout en portant la dénonciation explicite de la fashion attitude, sans que cela n’en soit l’objectif).

    Il faudrait le lire non pas entre les lignes, mais carrément au-delà.

    Jihane,

    Il est très plaisant d’avoir des ambassadrices alliant un tel esprit à une telle allure.

    Les deux ne peuvent que très admirablement aller de paire.

    « il faut monter un club des élégantes ».

    Non, à toi seule tu as carrément monté une ambassade de l’élégance.

    Oui, c’est en élégante ambassadrice que je te vois. [cf mon post: je ne parle pas donc de ton contenant, mais du contenu];-)

    Si j’aurais été non musulman, moi aussi je succomberais.

  15. hijabandthecity said

    Salam Pardisial,

    Perso j’aime pas le style de ces femmes, je l’adopterai, je pense, inchallah quand j’aurai disons 45-50 ans mais pas avant, t’en penses quoi Jihane?

    Clochette

  16. Paradisial said

    Wa alayki ssalam Clochette,

    Les prises ont été faite de trop près.

    Un peu de recul aurait pu éventuellement livrer un meilleur rendu.

    Le style turc est hautement élégant par sa sobriété.

    J’aime le classique, simple et raffiné, non bling bling (surtout celui pas signé).

    Grâce à un modeste cadeau offert par un ami indien, je trouve très joli de « parader » dans un très beau et sobre shalwar kamiz.

    Je rêve carrément de porter de plus décalé.

    Voir l’ensemble de la collection via ce petit modèle:

    http://www.bharatplaza.com/showcatlist.php?catid=18&&pageno=4

  17. Paradisial said

    Wa alayki ssalam Clochette,

    Les prises ont été faite de trop près.

    Un peu de recul aurait pu éventuellement livrer une meilleure perspective et partant un meilleur rendu.

    Le style turc est hautement élégant par sa sobriété.

    De même, le foulard noué à la turque est très chic.

    Sinon, personnellement, j’aime le classique, simple et raffiné, non bling bling (surtout celui pas signé).

    Grâce à un modeste cadeau offert par un ami indien, je trouve très joli de « parader » dans un très beau et sobre shalwar kamiz.

    Je rêve carrément de porter de plus décalé. Voir l’ensemble de la collection via ce petit modèle:
    http://www.bharatplaza.com/showcatlist.php?catid=18&&pageno=4

    Là c’est trop décalé quand même.

  18. hijabandthecity said

    Salam Paradisial,

    J’aime beaucoup le style indien comparé à celui des femmes turques. En fait, ce qui me dérange dans le style de ces femmes, c’est le manque de recherche, le style trop classique justement.
    Et puis je n’aime pas leur façon de porter le hijab, ça fait trop casque.

    Clochette

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :