Célibataires : doit-on tout accepter?

5 novembre 2008

Par Khadija

N’avez vous pas remarqué qu’en prenant de l’âge, une jeune femme se voit souvent proposer les pires plans mariage ?! Pourquoi tant de cruauté (j’y vais fort!) alors qu’il n’en est pas de même pour un homme, parce qu’on se le dise, même si ce dernier a 45 ans passé, il n’en reste pas moins un homme respectable, qui peut assurer un bon train de vie à sa future épouse, et puis un homme mature c’est gage de stabilité et de pondération. Taratata!!! Parce qu’on le voile bien, je vais vous démonter ces préjugés en deux temps trois mouvements !

Tout d’abord, on ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre: une femme instruite, une femme qui a la tête bien pleine en somme, a forcément opté pour de longues études et cela prend du temps pour y arriver, surtout quand on s’engage dans des filières où les perspectives d’emploi existent au compte goutte et où il faut à chaque fois recomposer pour arriver à quelque chose d’intéressant et de valorisant. Ainsi, l’on comprend mieux pourquoi les jeunes femmes finissent leurs études vers 25-26 ans sans compter celles qui préparent un doctorat (les pauuuvres diront les plus benêts).

Mais ce n’est pas ce qui importe. Ces  jeunes femmes, au final, attendrissent plus d’une maman qui, parce qu’elles ont une âme charitable et le coeur sur la main vont proposer à cette « jeune vieille fille » l’homme qui est venu poser le papier peint de leur salon et qui a refait la peinture de leurs portes (après les avoir poncées avec soin bien sûr), un homme de bonne famille, qui a tout pour lui sauf sauf sauf…. les papiers! Halte, ce n’est pas ce qui motive la proposition, lui il est pas du genre à prendre la première venue, NON! Ce qu’il veut c’est une fille bien, éduquée et bien évidemment pieuse; ah parce que vous ne le savez peut être pas, mais ces mamans ont un espèce de « piètomètre », enfin un appareil qui mesurerait le degré de piété. Quoique, je serais d’avis que l’on soumette ces mamas au détecteur de mensonge, juste comme ça pour savoir si ce qu’elles disent est véridique et sincère!

Le pire c’est quand on essaie de vous arranger une rencontre (une mouqabala comme on dit) à votre insu. Méfiez vous mes belles et j’ai d’ailleurs quelques trucs à vous soumettre pour vous permettre de sentir le coup venir: ce jour là on vous demandera avec insistance de vous mettre sur votre 31, on insistera également pour vous emmener sur le lieu du crime (qui peut être très trivial) alors que vous êtes véhiculées, pire on vous demandera d’astiquer la maisonnette et de faire bonne figure (comme d’habitude j’allais dire) jusqu’à ce qu’au final c’est vous qui ouvriez la porte à celui qui faisait office de prétendant! Bref, autant de fourberies pour vous passer la bague au doigt.

Néanmoins, il est indéniable qu’il est difficile de nos jours, une fois avoir quitté le cursus scolaire et tout le réseau qui va avec, de rencontrer une personne qui pourrait correspondre à certains critères, mais cela doit-il nous pousser à tout accepter? Je ne pense pas, parce que jeune fille ou pas, l’important est de suivre ceux et celles qui nous ont précédé, et l’histoire du Prophète (SAW) regorge de personnages, hommes et femmes, qui ne s’imposaient pas de tels codes, qui avaient une conception réfléchie et pénétrante du mariage.

 Alors à vous de voir maintenant, le gars qui pose le papier peint ou la persévérance?

Publicités

10 Réponses to “Célibataires : doit-on tout accepter?”

  1. Paradisial said

    Bon, je n’ai jusqu’ici jamais posé de papier peint dans ma vie, mais je suis un assez bon bricoleur: électricité, maçonnerie, peinture, plomberie, menuiserie…

    Malgré le fait d’avoir effectué de très bonnes études, et d’avoir une bonne éducation et une bonne présentation, une tante qui pouvait me recommander des travaux de bricolage je n’en ai pas connue.

    Que l’on n’ait plus de « papiers » cela peut s’avérer aussi indignant pour le garçon qui peut être poussé à se voir réduire à en quémander de la sorte, et peut l’être davantage pour celui, qui, refusant cela pour des raisons morales, se voit qualifié d’incapable.

    Dans le premier cas: on aboutit à un mariage entre deux victimes. Dans le second, on en a une de moins.

  2. @Paradisial : tu n’as jamais posé de papier peint ? Tu as du en rater des demandes de mariages alors 😉

    « l’homme qui est venu poser le papier peint de leur salon et qui a refait la peinture de leurs portes (après les avoir poncées avec soin bien sûr) »
    Nari nari justement au moment où j’écris ce commentaire « bouteille à la mer » c’est ce qui se passe chez moi ! Serait il le prince charmant tant attendu ??? 🙂

  3. Paradisial said

    Lallahum Menana,

    J’en ai raté des propositions de mariages voulais-tu entendre je suppose!

    Poser du papier peint c’est archi fastoche.

    Je suis plus perfectionné et perfectionniste que cela: je pourrais rafistoler toute une maison, tout genre de bricolages confondus.

    Serait-il le prince charmant tant attendu!!! disais tu.

    Réponse: je ne sais pas. On ne peut forcer le destin dès que l’on recourt à un bricoleur pour accomplir une quelconque restauration. De plus, il est légitime tant pour la fille que pour le garçon d’avoir ses exigences.

    Quand on est dans des circonstances qui ne nous rendent pas à même de rencontrer une personne de bonne essence avec laquelle on pourrait éventuellement s’entendre, on ne peut que très très relativement compter sur les intromissions que les connaissances peuvent introduire.

    Le mariage n’est pas une affaire de naufragé[e]s en mal de saisir entre les mains quelconque bouée de sauvetage voire la moindre brindille charriée par les flots à leur portée.

    Il est question avant tout de bonne résonance entre les éléments qui constitueront cette future association tant espérée sure que pérenne.

  4. Paradisial said

    Manouna Hanouna,

    En fait il faudrait pas se méprendre: je voulais entendre que je n’avais jamais eu l’occasion de proposer mes services de bricolage à autrui, vu que je n’avais pratiquement pas de connaissances qui pouvais distribuer des cartes de visites que je n’avais jamais éditées.

    Quand on est bricoleur par passion on ne songe pas systématiquement à devenir bricoleur professionnel. Cela n’empêche d’offrir son recours à quelconque connaissance le solicitant.

  5. @paradisial : Non non je parlais bien de demandes de mariages de la part des mamans de ces « pov’ jeunes filles » en mal de mariage 😉

  6. Paradisial said

    Lallahum Menana,

    Le terme demande en mariage et plus fort que proposition de mariage.

    Que tu es drôle. :-))

    Quand même. Mais bon, pour aller dans ton sens, disons que le monde entier est alors en mal de mariage, celui occidental notamment (l’orient est en cours de contamination).

    J’ai en fait visité ton site. Son contenu ressemble à une sorte de journal personnel (s’agissant d’un blog, l’adjectif intime ne serait pas seyant) d’une fille très enjouée.

    Voilà un document de ma facture, dont la première partie est toute aussi informative, que drôle et caustique. Tu ne manqueras pas de rire.

    http://www.alterinfo.net/La-Priere-en-Islam_a24397.html

  7. Lalla Menana said

    Merci d’aller un chouiya dans mon sens 😉
    Je vais lire ton article Inchallah. Ça m’a l’air riche d’enseignements…
    PS : vu l’état du carrelage, je vais abandonner l’idée de se marier avec les bricol’ boys qui viennent à la maison 😉

  8. Paradisial said

    Lallahum Menana,

    Tu as raison.

    De la moquette ou du lino peuvent aisément faire office de camouflage.

    Le tapis oriental s’exporte assez mal.:-))

  9. la voilée libérale said

    le blog Hijab and the city est vraiment content de créer du lien social 😀

    Je plaisante…

  10. Paradisial said

    La voilée libérale,

    Ton style, tes jeux de couleurs, tes aventures écrites à la première personne du singulier, tes sens de la formule, me rappellent votre amie commune qui s’occupait du blog: va te faire voiler.

    Je ne sais pas s’il s’agit de la même personne ou s’il est question d’un simple hasard!

    En parlant de lien social: voilà un excellent document rédigé par une connaissance du net très atypique.

    Dédié à Lalla Menana aussi.

    http://www.alterinfo.net/ETRE-MUSULMAN,-C-EST-QUOI-_a23357.html

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :