Au secours, ça marche moins bien!

29 octobre 2008

Par Mariame

Flemmardise et Procrastination. Tels sont les deux termes qui me caractérisent à merveille !

Je me souviendrais toujours de mon institutrice en CM1 qui m’avait dit un jour, alors que je rêvassais et que tout le monde répondait aux questions de l’interro de grammaire: « le poil qui est dans ta main est de plus en plus long… tu files un mauvais coton ». Elle en avait parlé à ma mère à quatre heure et demi,ce qui m’a value quelques remontrances. Mais n’empêche que j’étais la première de la classe! (faut dire aussi que ce n’était pas l’école alsacienne…)

Depuis le CM1, je n’ai pas changé. Seule mon attitude a changé. J’ai réussi tout au long de ma scolarité à faire croire aux professeurs que j’étais une bonne élève sérieuse et surtout bosseuse, alors que j’ai passé mon temps, au collège comme au lycée, à ne rien faire sauf en histoire, en latin et en grec (matières de suicidaire je sais). J’ai la chance d’avoir une excellente mémoire auditive, une assez bonne mémoire visuelle et je suis la reine de la feinte! Je n’ai jamais vraiment lu un livre en entier sauf UN, trop massif pour être lu en diagonal. Je dors peu, mais je me suis toujours interdit de faire des nuits blanches pour un devoir. Je suis en fait une grande flemmarde dès qu’il s’agit de l’école. Je fais la même chose à la fac. Mais paradoxalement, si je pouvais être étudiante à vie, la précarité en moins bien sûr, j’accepterais sans problème! En fait, ce n’est pas vraiment de la flemmardise, parce que je suis la première à éplucher les bibliographies, à appronfondir les sujets abordés… en réalité, j’ai un problème avec les instructions et de manière générale, un problème avec l’autorité scolaire. Résultat, depuis que je suis dans le supérieur, et je me permets parfois de dépasser voire changer les consignes données. Cela m’amuse, et bizarrement, ça passe (y paraît que ça s’appelle l’autonomie et l’épanouissement intellectuel…) et ça paye bien. Sauf que quand on a des comptes à rendre à des directeurs de recherche et qu’on a un mémoire à rédiger et un terrain à explorer, on ne peut plus trop se le permettre. Et là, c’est tout le schéma organisationnel qu’on a ancré dans sa petite tête qui s’effrite petit à petit. C’est un peu ce qui m’arrive aujourd’hui. Cela n’est pas catastrophique, mais c’est bouleversant (snif collectif SVP). On est plus la reine de la feinte (on devient princesse), parce qu’un terrain, ça se prépare, un mémoire (un vrai j’entends, pas du copier/coller) ça se construit. Et là, faut faire preuve d’un minimum de régularité et de sérieux! Mais au lieu de ça, quand on est la princesse de la flemmardise, on s’enfonce encore plus. Et même si on a décidé de se motiver, on remet au lendemain les choses qu’on avait à faire. Et quand en plus on a une forte propension à sécher, que dire…

Si je vous en parle aujourd’hui, ça n’est pas pour avoir des conseils sur comment devenir une étudiante modèle, ça va pas non, et puis quoi encore? J’en appelle à la solidarité nationale pour avoir… des techniques de feinte plus perfectionnées que les miennes et qui bien entendu ont fait leurs preuves. Je suis très attachée à ma flemmardise, sans oublier la procrastination. Je souhaiterais seulement gagner un peu plus en performance, tout en réduisant mes efforts…

Comment? Travailler plus pour gagner plus? Nan je connais pas, désolée. Moi mes poulettes, j’ai envie d’être comme Keynes. Il a fait fortune en « boursicotant » quelques heures par jour. J’oublie ses placements foireux… était-il flemmard?

Grand LOL pour la chute pourrie, j’ai la flemme de réfléchir… au secouuuuuuuuuuuuuurs !

Publicités

7 Réponses to “Au secours, ça marche moins bien!”

  1. OumAleyna said

    Salam aleykoum,

    j’peux pas t’aider là, je ne suis allée que jusqu’au BAC…

    En tout cas j’suis de tout coeur avec toi^^

    Biz

  2. tounsi said

    à peu de choses près, en lisant ton post, j’ai l’impression de lire ma vie, scolaire bien évidemment, mais aussi depuis peu, professionnelle aussi. te donner des conseils, je ne saurais dire, c’est un peu mon instinct qui a toujours commandé… avec un peu de recul, et ça tu peux le prendre comme un conseil (de sage, lol), c’est que je regrette bcp le monde des études. et ce que je regrette le plus, c’est que je n’ai rien foutu pendant mes 3 ans d’école d’ingénieur. j’ai beau avoir un diplôme, j’ai tjs l’impression que je ne le mérite pas 😦 et même si j’ai plutôt bien démarré ma vie professionnelle, j’ai tjs ce mauvais sentiment de culpabilité vis-à-vis du salaire que je reçois. ce qui me rassure dans l’histoire (mais qui est chagrinant en même temps), c’est que je me débrouille bcp mieux que la plupart de ceux qui se sont donnés à fond dans leurs études !!
    pour résumer, si tu t’en es sorti jusque-là avec la stratégie du moindre effort, c’est que tu es très intelligente. à toi de voir si cette intelligence conjuguée à un peu plus d’effort, te donnerait plus de satisfaction 😉

  3. NEB said

    Salam,

    Chère voilée libérale, merci pour le post qui m’a permis d’apprendre un mot! 😉 Procastination… Une citation de Marcel Jouhandeau pour te remercier : « C’est parce qu’on imagine simultanément tous les pas qu’on devra faire qu’on se décourage, alors qu’il s’agit de les aligner un à un. », est-ce que ça peut t’aider? J’ai des doutes…

    Mais j’ai l’impression que tu n’es pas si fainéante que ça, c’est juste tu travailles à ta manière et tu n’aimes pas qu’on t’en impose une, n’est-ce pas? 😉 Ah, l’autorité scolaire… Tu as une solution, comme le proposait Clochette : monter ton propre business, une fois ton diplôme en poche! Pas bête hein…

  4. la voilée libérale said

    @ Oumaleyna

    tu sais ma belle, les bacs +20 qui me servent de profs depuis la première année sont pour la plupart (j’ai bcp de respect pour peut être 3 d’entre eux) des imbéciles pédants qui ne servent à rien, à peine bons dans leur domaine! Les diplômes, ça ne veut rien dire!

    Bizzzzz ma jolie 😀

    Tounsi,

    Biensûr que tu le mérites, t’es sûrement passé par la case prépa, t’as dû devenir fou donc je l’confirme: tu le mérites! 😉

    Et puis merci pour le compliment, que je te renvoie au passage 8)

    NEB,

    hi hi, appelle moi Larousse! 🙂
    Pour le reste, c’est vrai que j’ai bcp de mal avec l’autorité scolaire… et l’autorité de manière générale :s

    Enfin je bronche pas trop avec mes parents… 🙂

  5. Poulet said

    Salaam

    Juste pour dire, si t’obtiens la solution miracle, forward là moi stp

  6. princesseSarah said

    Salam alikoum mes cheres soeurs !!!
    Ben alors , on a oublié la rubrique étudiantes ?? snif snif. en pleine periode exams ? Donnez de vos news
    Au plaisir de vous lire !!!
    Wallen

  7. Mohamed, 23 ans said

    Technique que tu dois connaitre: ne rien faire, jusqu a la derniere minute. Le stress de la derniere minute couplée avec ton envie de reussir tout de meme ton exam vont te sortir de pas mal demabarras… sauf peut etre si tu tombes sur un prof aussi feignant que toi, qui ta grillé et sest reconnu en toi. bizarrement il ny aura pas de solidarité et te casseras direct.

    quand ca tarrive en plein exposé oral, que ton prof te dise: ‘vous maitrisez le sujet, mais vous avez fait un travail de feignant! » devant ton td. tu te sens presque bete. presque, parce que tauras su repondre avec ton flegme legendaire!

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :