De la futilité qui agace…

22 octobre 2008

Par Mariame

Je ne sais pas pourquoi, mais en ce moment je vous fais part des réfléxions ou évènements qui animent mon quotidien. Clochette avec son manifeste contre la félonie en fait, a priori, autant… C’est qu’avec vous mes poulettes (allez… même vous mes poulets!!) on se sent comme avec des cops.

C’est pour ça qu’aujourd’hui, je fais de nouveau appel à vos appréciations concernant une polémique à deux balles que tout le monde connait !

« Si c’est un débat à deux balles, pourquoi en parler ?  » diront certaines.

Tout simplement parce que cette polémique, malgré son caractère superficiel, me suit, vous suit, partout! A la fac, au boulot, entre copines, il y a toujours quelqu’un pour sortir la phrase magique qui a le mérite, perso, de m’exaspérer! Rien qu’hier, pendant le déjeuner sur les bancs du campus, un pote me l’a sortie et je lui ai lâché un: oh nooooooooon, c’est pas possible, pas venant toi! ce qui l’a fait exploser de rire.

De quelle phrase magique s’agit-il?

De celle-ci mes poulettes: on dit pas j’adore, mais j’aime! On adore que Dieu.

Aaaaaaaaaaaaaah! Retenez-moi, ou je fais un malheur!

Pour tout vous dire, s’il y a bien deux expressions que j’utilise à outrance, c’est bien « truc » et « j’adore ».

J’adore le chocolat, j’adore le manifeste contre la félonie de Khadija, j’adore les bottes d’Allison.

Bien entendu, j’adore Dieu. Bien entendu, beaucoup plus que le chocolat. J’adore aussi mes parents, et bien sûr beaucoup plus que les bottes d’Harrishella (haha ma grosse). Bref, vous l’aurez compris, cette phrase magique est pour moi le summum de la bêtise, du truisme mal formulé… et de la pseudo-bigoterie. Pourquoi pseudo? Parce que déjà, la bigoterie, c’est limite limite quand c’est pratiqué par quelqu’un qui en toute innoncence et sincérité veut en faire trop croyant ainsi trouver son salut dans l’excès. Pseudo car quand il s’agit du pratiquant à mi-temps de base, qui veut vous donner des leçons de religion, ça devient très très problématique. Oui parce que généralement, c’est une phrase que l’on retrouve beaucoup chez certains repentis ou pratiquants atypiques (sur le marché du travail, le travail à mi-temps est considéré comme une forme de travail atypique… oui c’était ma minute relou… et je voulais faire un parallèle économico-… c’est bon je me tais!) Je ne dis pas ça méchamment, pas du tout. Comme je vous l’ai déjà dit, je ne suis pas censeur, ni donneuse de leçons. J’ai déjà à faire avec moi même! De plus, je pense qu’on a mieux à faire, pour la communauté notamment, que d’ergoter.

Alors SVP, si vous êtes en toute naïveté/sincérité une grande adepte de ce précepte tout à fait, parlons franco, pourri: de grâce, boycottez-le: ça fera une ineptie en moins à combattre pour favoriser la grandeur de la oumma.

Publicités

4 Réponses to “De la futilité qui agace…”

  1. NEB said

    Salam aux chroniqueuses, ainsi qu’à celles et ceux qui transitent ici (poulets ou poulettes, voilées ou non voilées!)…

    Pas de pause déjeuner ce midi, alors quoi de mieux que de parcourir la « toile » à la recherche d’une nouveauté littéraire exceptionnelle… Hum, j’exagère un peu, volontairement! Mais le fait est que votre blog, tout juste découvert, est d’une fraîcheur et d’un humour déconcertants… Oui, j’enfonce une porte ouverte, vos lectrices et lecteurs fidèles connaissent tout ça, votre fraîcheur et votre humour ayant déjà fait maintes fois le tour de la Terre, enfin j’imagine! Je n’ai lu que quelques articles et ne m’y reconnais pas toujours (je suis un poulet plutôt qu’une poulette, ceci explique peut-être – voire sûrement – cela!), mais c’est un réel plaisir en tous cas et bref, tout ça pour dire que « j’adore » (oups) votre site découvert par « hasard » (re-oups)…

    Pourquoi ces 2 mots entre guillemets? Tout simplement car sans tomber dans l’ergoterie, la naïveté ou pire encore la prise de tête inutile, ces mots ne sont pas utiliser indifféremment… Et oui, la polémique et le débat à deux balles existent! Pourquoi? Parce que… Voilà qui a le mérite d’être clair non? 😉

    Cette polémique s’inscrit dans un cadre plus large qui est celui de l’importance des mots… Alors oui, je suis d’accord : 1°) que les gens qui te disent de ne pas utiliser le mot « j’adore » autrement que pour dire « j’adore Allah (SWT) », ne brillent pas toujours par leurs qualités religieuses 2°) tu es bien consciente que tu n’adores pas Allah (SWT) et le chocolat au même titre! Mais il n’empêche que les mots ont leur poids et peut-être (mais c’est déjà beaucoup) que ces remarques futiles qui ont le don de t’exaspérer, chère voilée libérale, permettent de recadrer quelques idées à nous autres, musulmans « modernes » et matérialistes (et oui, on l’est tous) du 21ème siècle, sur l’importance de notre Adoration…

    Tiens, j’ai trouvé la solution, on n’a qu’à écrire j’adore pour les petits trucs futiles et j’Adore pour la seule véritable Adoration! Aaaarrggggghhhh par contre, oralement, ça va toujours poser problème… 😉

  2. Cheikh Dee Jay said

    à Neb,
    réponse pertinente et satisfaisante,

    le « j’adore » de mondanité, de bagatelle et de broutille reste un abus de langage hyperbolique pour marquer la discussion… mais il est préférable de nettoyer et même de chasser de son vocable ces expressions confuses pour être conforme avec son dogme… car les pointilleux des sources du fondement en Islam, la définition de la Foi c’est également ce que tu exprimes par la langue de manière brut…

  3. la voilée libérale said

    Salam NEB,

    je te souhaite la bienvenue! Vraiment contente qu’un poulet trouve le blog chouette, frais, drôle… attention je vais m’envoler là 😀
    Nan plus sérieusement, merci! ça nous pousse à aller plus loin dans notre objectif!

    Sinon, pour reprendre le nom d’un site, certes les mots sont importants! Certes une réflexion sur notre adoration aujourd’hui ne serait pas de trop! Mais je pense sincèrement qu’il y a des choses encore plus importantes dans notre pratique. Prier lfjar par exemple! Et à l’heure!

    Autrement, j’adhère à ta proposition 😀 (et j’ai une solution pour l’oral: suffira d’ouvrir grand sa bouche pour la « grande adoration » 😉 )

    Salam ya cheikh,

    t’y vas fort je trouve 😀
    On ne 3bed pas le chocolat quand on dit j’adore… et puis je persiste: c’est de l’ergotage pur et dur!
    Et comme tu le sais, tout est une question d’intention!

  4. Cheikh Dee Jay said

    pour la voilée libérale,

    loin de moi l’envie de choquer,

    mais il est vrai que cela est très révélateur du niveau de nos polémiques, il ne faut pas tomber dans le travers de certains qui pensent que nous ne sommes pas capables d’aller outre ces futilités.

    Tout n’est, malheureusement, pas question d’intention, chaque acte et chaque propos doit s’inscrire dans les limites larges et étendues des possibilités que nous accorde notre législation.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :