L’after tarawih ou (comment à notre insu) on a testé pour vous un repère de malappris(es)

25 septembre 2008

Par Hijab and the city

Oui mesdames mesdemoiselles messieurs, il existe des gens pas très aimables et pas du tout sympathiques au Maroc, pays pourtant connu pour la grande gentillesse et  l’hospitalité de ses habitants ce qui, entendons-nous bien, reste toujours vrai. Les individus en question peuplent en réalité le Maroc d’en haut… nous le savions en fréquentant le lieu du crime (on avait pas trop le choix en même temps) mais ça n’est pas grave: nous sommes chez Hijab and the city très ouvertes (enfin il y a quand même quelques limites…) et nous aimons les observations participantes (paix à ton âme, Bronislaw ! )

Hier soir, après un succulent ftour traditionnel (désolées, mais on n’osait vraiment pas dégainer l’appareil photo), nous sommes allées à la mosquée pour tarawih. Après nos prières, nous voulions prendre un café et grignoter quelque chose pas trop loin de notre pied à terre histoire de patienter jusqu’à 2H15, heure à laquelle débute la veillée (dans une mosquée très sympatoche) qui nous motive depuis le début de la semaine (les dix derniers jours du Ramadan, y a que ça de vrai!). Clochette avait repéré un Lenôtre pas très loin, et c’est ce qu’il nous fallait: un salon de thé (et pas un café), pas trop loin et surtout pas mal fréquenté (pas un bar la nuit quoi… surtout pour les jeunes demoiselles que nous sommes). C’est donc vers ce lieu que nous nous sommes dirigées, un peu fatiguées, avec une voilée libérale toute raplapla à cause des douleurs épigastriques qui la font souffrir depuis quelques jours.

Nous connaissions le Paul du Maroc, de Casa ou Rabat, qui n’était fréquenté que par les classes sup du pays (ouiii! Paul qui fait des croissants écoeurants et des macarons décongelés). Il s’avère que Lenôtre est à un niveau au dessus! Parce qu’une belle italienne rouge (une voiture n’est-ce pas) devant un Lenôtre en France… c’est du jamais vu! Même la bédouine qui squatte Ladurée a été frappée. Mais peu importe, Clochette avait une envie de salé, la voilée libérale voulait un schweppes tonic pour son mal, sans oublier la bédouine et son smoothie et Hajja l’ancienne (version féminine de Kamel l’ancien…) une amie de la bande, lectrice assidue qui fait partie du voyage et surtout, une droguée du café.

Arrivées sur la terrasse où il n’y avait plus une place, que dire? Les regards, plus insistants, tu meurs! Est-ce les hijabs, la tête d’ingénue de la bédouine, la jellaba de hajja l’ancienne (qui vient quand même de chez L’qabbaj Rabat!) ou les birkenstock vernies de Clochette? On ne sait pas! En tout cas, même dans le métro parisien, les regards se font plus discrets. Malgré ça, Clochette, suivie de la bande, s’aventure à l’intérieur de la boutique à la recherche d’un serveur. La vendeuse nous indique qu’ils sont à l’extérieur, dans le coin. Pendant ce temps là, la voilée libérale et hajja l’ancienne attendaient sagement, en discutant du plan piscine/spa  des jours à venir lorsque d’un coup, la figure de Mme Tazi, accompagnée de sa progéniture bouscule hajja l’ancienne alors que de la place, il y en avait pour que celle-ci passe sans faire de dégâts. Comme dirait Clochette, tout est une question d’ethos: c’est pas tout de porter un speedy Damier 30 de chez Vuitton (la voilée libérale affirme qu’il s’agit d’un vrai)… encore faut-il avoir un peu de classe et de féminité et ne pas remettre son sous-vêtement en public en palpant son postérieur (na!)

Clochette, avec son humour légendaire, demande aux serveurs en glissant une petite blague (« salam, on est les femmes de ménages »), eux mêmes assez choqués, si c’était le hijab qui faisait tâche ou autre. L’un d’eux nous avoue qu’il n’avait pas l’habitude de voir des filles voilées par ici. Pas de souci, on aime bien les challenges nous!

Après avoir trouvé une table, nous nous sommes installées et avons commandé ce que nous voulions(d’ailleurs, bon point pour Lenôtre qui fait la promotion des produits nationaux: macaron au safran, à l’huile d’argan, glace chbakia, etc.). Les regards se faisait de plus en plus insistants et surtout indécents. La bédouine a justement remarqué qu’effectivement, nous faisions tâche: pas de cigarettes à la main, pas de plans dragouille « on est venu pour consommer le peuple, et pas pour draguer Dieu merci! » disait la voilée libérale. « Mais même si on était venu pour draguer, t’as vu les tronches, y a que des thons! » rétorqua hajja l’ancienne.  

Et effectivement, il n’y avait que des énergumènes aux cheveux gominés, disgracieux et malappris, que ce soit chez les mâles ou les femelles. Un quidam pas du tout discret louchait sur la voilée libérale, et que dire de ce spécimen: prions pour qu’il ne se reproduise pas!

En bref, nous pensions aller manger un petit truc dans un endroit sympa. Au final, on se serait cru chez Maxim’s ou chez Fauchon, la nourriture et l’ethos en moins (parce que les blinis… pas terrible terrible!). La seule attraction pour Clochette qui aime les allemandes, c’était le défilé de belles voitures. Petit bémol: au volant, des laiderons. Et comme l’a dit la bédouine: je préfère (et de loin) une super 5 et un canon pas vulgaire que ces mochetés!

Moralité : Casa, on aimait déjà pas trop, là on aime pas du tout !

Publicités

11 Réponses to “L’after tarawih ou (comment à notre insu) on a testé pour vous un repère de malappris(es)”

  1. OumAleyna said

    Salam aleykoum,

    Et bé ! Ca me rappelle Octobre dernier quand nous sommes allés mon mari et moi dans un soit disant Grand Hôtel en Turquie et qu’on me dévisageait sous prétexte que j’étais hijabée.

    Pff

  2. yasmina said

    je lis votre blog régulièrement et j’adorrrrrrrre.

    je confirme casa c’est nul c’est la ville que je n’aime pas du tout au maroc ville économique, excés économique et comportement limite vulgaire.

    bon séjour quand même !

  3. la voilée libérale said

    Salam OumAleyna,

    c’est vrai qu’en Turquie, les laïcards sont assez nombreux!
    Et comme tu le dis si bien ma belle, pfff 😀

    Salam Yasmina!!

    ça nous fait très plaisir tu sais 🙂
    Pour Casa, d’acc avec toi. Heureusement que demain, on change de ville hi hi!

    Bizzzzzz mes belles

  4. glacochebakia said

    mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm des glaces aux chebakia pouvez vous nous en dire plus

  5. amal said

    Salam alleikoum les frangines!

    en lisant votre article sur Casa, je me suis bidonnee de rires, j’avais l’impression de voir la serie Hijab and the city, avec le fond sonore de « Sex and the city » ! Genial! Cependant, je dois dire que Casablanca n’est pas a l’image que vous lui avez peinte… Paris est pire a ce niveau la, goujateries et P..asses ambulantes, on y trouve son lot quotidien sur les bords de Seine.

    Je suis de Oujda, mais j’ai toujours passe mes vacances a Casa… Quand j’y serai, je vous ferai decouvrir certains endroits qu’on ne soupconne meme pas dans cette ville de fous et pollues, lol !

    Sur ce, je vous souhaite Eid Mubarak et que vos souhaits soient exauces et que Allah (subhanallah ou taala) nous accorde son pardon pour nos peches et sa misericorde et nous protege des gens malveillants et du chatiment de la tombe.

    Au plaisir de vous relire,
    Amal

  6. hijabandthecity said

    Salam Amal,

    Ce n’est que partie remise pour Casa, on attend de voir où tu pourras nous emmener, parce qu’on a fait le tour et franchement…mais c’était sympa malgré tout!
    Quant à Paris, c’est vrai qu’il nous arrive de vivre des situations similaires mais c’est quand même plus choquant quand les goujas sont maghrébins.

    Clochette

  7. amal said

    Salam Clochette,

    Inutile de te dire que les goujats maghrebins sont bien les pires qu’il y a sur cette terre,
    Nous avons la meme culture, les memes valeurs, le meme sens de l’humour (je dois dire que les plus belles plaquettes de chocolat ont ete dessine par des marocains, ils ont la Palme d’Or de la Gaze et le Pullitzer des blagues) mais ils ne comprennent pas quand tu leur dis que tes parents ne te laissent pas sortir jusqu’a pas d’heure, que la Religion ne t’autorise pas a avoir de relations charnelles avant le mariage, etc… Je crois que tout le monde est passe par la, n’est ce pas les filles? alors je vais te dire tres honnetement, ca fait tres longtemps que je ne suis plus etonnee par leur comportement bestial et parfois primaires,

    juste pour les quelques rares especes masculines qui liraient cet article, ce message ne leur est pas destine,

    En esperant que Dieu les guide vers sa voie et qu’ils continuent de rapprocher les croyants et les pieux dans sa voie… Amine

  8. souleymane said

    Salamaleykoum,

    4:27pm a Toronto, assis devant mon ordi au travail en attendant la fin de cette journee interminable et la jtombe sur cette article…..piouww ca m’a reveille! TROP FORT le blog rien a dire! J’m’apprete a touuuut lire la ! Allez Salamaleykoum les loukoums!

    Souleymane

  9. la voilée libérale said

    Salam Souleymane,

    quel joli prénom! Je te souhaite la bienvenue et je suis vraiment contente que le blog t’enchante 😀
    Y a un tas d’articles archivés, n’hésite surtout pas!!

  10. Balkis78 said

    Salam,
    Je suis tombée par hasard sur ce blog en recherchant des conseils sur comment combiner hijab et travail.
    Rien à dire machaa Allah !! J’ai lu l’article sur le sujet, cela m’a réconforté de voir que de nombreuses soeurs sont dans la même situation que moi. Que de frustration je ressens, je pris Allah de nous venir en aide. Je n’ai mis l’hijab que depuis quelques mois alors que j’étais habitué au rythme d’un travail infernal dans un grand groupe industrielle …
    Je visiterais votre blog souvent incha Allah, j’espère qu’on pourra ensemble changer les mentalités.

    Barak Allah fikoum
    Salam alikoum wa rahmatou Allah

  11. amatou n nour said

    slm!!
    je viens de comprendre l’article!!!!!et bahhhh diss donnnnnncccc!!
    c’était en fait dans un resto le nôtre au maroc!!!
    Aretez moi si ce n’est pas ça avant que je ne me ridiculise un peu plus!!
    Afin bref, je propose de reproduire la même chose mais en france ça peut etre pas mal!!
    Et je sais de quoi je parle!!
    Je vous explique: je suis convertie à l’islam et donc du famille française pur et dur, qui plus est faisant partie de la « haute ».
    Donc père et mère on donc parfois un peu « la honte » lorsque je me pointe avec mon grandddddd et lonnnggg jilbeb a certaine de nos invitations ( gala ou simple repas), ceux que j’évite particulièrement de faire, tout comme lorsque l’on part en vacance et que l’on va dans des hotels, disons un peu couteux, bien qu’il soit maintenant un peu plus habitué avec la clientel des émirats arabe.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :