Dar el baida, Erribat…

23 septembre 2008

Par Hijab and the City

Casablanca, mégalopole et capitale économique du Maroc, a été la seconde escale de la dream team, cependant cette ville n’a pas fait l’unanimité. Clochette et la voilée libérale ont déploré l’importance de la pollution, comme d’habitude, tandis que la Bédouine a apprécié la ville pour ses glaciers, Mango et Zara (consommation quand tu nous tiens !!! ). Nous n’avons pas fait long feu dans cette ville mais on a malgré tout pris le soin de nous rendre dans certains endroits très fréquentés par les casaouis, en l’occurence le twin center. Eh oui, les Marocains ont leurs propres tours jumelles, bordées par Zara, Jennyfer, Mango et autres grandes chaînes de prêt à porter, faut dire que les usines de confection y sont aussi. On a pris le soin de prendre quelques clichés, bien que Clochette ait été alpaguée par les cerbères de Zara  » non lalla, les photos sont interdites! » on se serait cru à l’ambassade d’Espagne ! Mais notre Clochette n’a pas froid aux yeux et a malgré tout  réussi à contrecarrer l’ordre établi, une vraie paparazzi. La preuve en images (d’une qualité douteuse parfois, soyez indulgentes avec elle, elle les a vraiment volé juste pour vous montrer les effets de la mondialisation)

Casablanca est également le reflet d’une société inégalitaire (bien que ce soit le propre de toutes les sociétés mais à des degrés différents) ou le Porsche Cayenne côtoie l’âne et le mulet. Autre chose, d’un quartier à un autre la qualité de l’air diffère: fort heureusement l’équipe de Hijab and the City était très bien lotie (et gratos en plus!!) Point fort à noter: les veillées spirituelles organisées dans les mosquées, qui vous permettent de faire le plein et de de vivre des moments forts. Casa polluée mais spirituelle! Quoique… un quart d’heure avant le ftour, les rues sont désertes, les retardataires grillent les feux rouges et les stop!

 

Quant à Rabat: une pure merveille. Une ville policée, authentique, chargée d’histoire et juste magnifique. Loin de la cohue et du vacarme, nous avons silloné la médina de bon matin et apprécié le charme envoûtant de cette jolie capitale. Coup de coeur pour Rabat et pour son artisanat.

     

Les fashion girls ne seront pas en reste puisqu’au delà de Zara, l’équipe de Hijab and the City a pris le temps de confectionner de sublimissimes caftans à l’occasion du mariage d’une amie de la bande. Ils seront prêts dans une semaine, on ne manquera pas de vous les présenter, en attendant voici quelques images de notre escapade et des achats de… qui? Mystère! Pour les robes et la c**** (surprise); cela attendra!

 

Publicités

2 Réponses to “Dar el baida, Erribat…”

  1. l'anticonstitutionnelle said

    salam,
    c’est vraiment très sympa cette petite balade, en sachant que vous vous êtes sacrifiées pour nous les internautes fidèles à votre blog!
    A part nous faire regreter nos vacances du mois de juillet, et nous assurer que finalement les quelques milliers d’euros dépensés sans avoir vu toutes ces magnifiques facettes du Maroc, non, vraiment, merci beaucoups. Au passage si vous pouvez me rapporter une belle jellaba pour l’Aid ce serait cool mes poulettes!!! En attendant, ce soir c’est la nuit du 25 du Ramadan, et comme vous le savez, pendant les 10 derniers jours impaires il faut s’acharner dans les qiyams, lecture du Coran et do’as. Bonne continuation et j’insiste, je veux une jellaba (avec le foulard qui va avec).

  2. la voilée libérale said

    Salam ya madame!

    je t’en prie pour la petite balade! (vraiment petite parce qu’on avait qq impératifs)
    Pour ce qui est de la jellaba, on a mieux: des caftans et une takchita hi hi hi 😀
    Pour ce qui est des qiyams, tkt pas, on y va tous les soirs!

    Bisous ma belle

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :