Enfin arrivées…

20 septembre 2008

Par Hijab and the city

Non, on ne se laisse pas aller. On aurait aimé malgré tout passer des vacances farniente. Seulement nous sommes en mission pour vous, alors c’est parti avec la première étape de ce périple : Fès.

 Mais avant quelques détails du voyage :

– 13h: arrivée à l’aéroport, enregistrement des bagages (la valise de la Bédouine est au passage extrêmement moche)

– 14h15: direction la salle d’embarquement

-15h: tandis que le commun des voyageurs se dirigent hardiment vers l’avion, décollage prévu à 15h20, la Bédouine de l’an 2000 et Clochette ont eu la bonne idée de se diriger vers la parfumerie et d’y camper ( à la recherche du dernier parfum signé Bulgari). Quant à la Voilée libérale, obnubilée par l’état de sa peau, elle avait le nez dans les crèmes et autres lotions pour peaux sensibles et réactives.

Résultat : On a bien failli râter l’avion !

Une fois dans l’avion, la bédouine a commencé à vociférer. Pourquoi ? Parce qu’un putois de type masculin était installé devant nous. Et pour courroner le tout, nous n’étions pas très loin des lieux d’aisance… no comment ! Aucun beau gosse à l’horizon, si ce n’est un steward Marocain aux yeux verts et au regard ténébreux avec lequel la Bédouine a sympathisé (honte à toi la Bédouine, honte à toi ! )

Arrivées à Fès et notamment à la douane. Petit bloquage pour la voilée libérale à  qui on a demandé, et avec insistance, si elle était réellement d’origine marocaine. Sans oublier l’accrochage de Clochette avec une vilaine qui lui a volé son tour… Autre information de grande importance : la voilée libérale, dans un élan de piété, a décidé de ne pas jeûner pendant le voyage… Clochette et la Bédouine soupçonnent là un excès de gourmandise, et non une application de la sunna…).

Revenons aux choses sérieuses, Fès en image et en quelques mots :

– c’est une ville chargée d’histoire, une ville pleine de richesses quelqu’elles soient,

– ce sont des personnes, malgré les mythes et légendes, très gentilles, polies, classes et très très très généreuses (on parle du peuple hein)

– ce sont des jeunes hommes poètes qui vous lâchent un  » la gazelle vous êtes charmante… comme du thé à la menthe » (hihihihi) 

– ce sont des mosquées, toutes plus belles les unes que les autres

– c’est de l’artisanat qui déchire et pas qu’un peu (quand vous trouvez un sac à 30 euros, qui ressemble au Marius de J. Dreyfuss qui coûte un SMIC… nous on dit que la vie est belle!)

– et c’est un herboriste, plus que bizarre, qui a proposé à la voilée libérale de la mandragore… pourquoi, à vous de le deviner!

Sur ce mesdames mesdemoiselles, à très bientôt pour de nouvelles aventures !

Ps : La bédouine ne sait pas utiliser un appareil photo !

Publicités

2 Réponses to “Enfin arrivées…”

  1. Zgougou said

    salaam labnât 🙂

    un immense plaisir de vous lire. Merci !!

    Bisous

    Zgougou

  2. la voilée libérale said

    Salaaaaaaaaaaaaaam mon bichon!

    j’espère que notre prof number one va bien. A quand une bouffe? (dixit la grosse bouffe)

    Bisous (bien baveux) ma belle 😀

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :