Alerte aux marieuses fantômes

8 août 2008

Par Schtroumpfette

Je pourrais vous raconter l’histoire d’une fille qui en se voilant a renoncé au grand amour, celui qui vous frappe en plein coeur dans la rue : un homme ébloui par la beauté d’une hijabeuse  (ses yeux de gazelle, sa retenue…) la  suit jusqu’à chez elle (ou, s’il ne le peut va jusqu’à  engager Monk pour la retrouver). Arrivé chez son père, il le supplie de lui donner celle qu’il considère comme l’oxygène de ses poumons, la cornée de ses yeux… Son père dit oui et vous connaissez la suite.
 
Non non! Mon histoire, c’est celle d’une soeur voilée passée 25 ans, toujours pas l’ombre  d’un prétendant à l’horizon, et qui, parce que la pression sociale la pousse à remettre en question jusqu’à sa propre existence, est à l’affût de la moindre proposition (pas sérieux, ne pas s’abstenir!!!) Elle devient une proie pour certaines personnes qui ont oublié d’aimer pour les autres  ce qu’elles aiment pour elles. Celles-ci l’appellent régulièrement, prennent de ses nouvelles et sur le ton de la conversation lui proposent « le frère »: gentillesse, piété, instruction, travail… Et comme par hasard, notre soeur correspond totalement à ses critères. Les marieuses changent ensuite complètement de conversation, parlent des soldes alors que notre soeur pense déjà à la neggafa qu’elle va choisir, à la couleur des faire-part.

Revenue à elle, elle dit fébrilement qu’elle est intéressée, les marieuses lui répondent alors: « y a pas de soucis, jte rappelle!!! »
 
Là, notre amie attend qu’on la recontacte, menace les membres de sa famille de ne pas utiliser le téléphone, appelle 15 fois par jour son opérateur portable pour vérifier qu’il n’y a pas de problème sur sa ligne…

Après des semaines, elle revoit celles qu’elles avaient élevé au rang de sauveuses. Elle engage la conversation autour de sujets banals tels que la famille, la santé… les marieuses racontent alors leur vie pendant tout l’entretien feignant de ne pas comprendre les allusions plus qu’explicites  de leur interlocutrice au sujet du « super frère ». La fierté de notre amie l’empêchera d’aborder directement le sujet; on ne peut que l’en féliciter.
 
Mesdemoiselles, n’insistez jamais avec ce genre de personnes qui sont souvent des récidivistes. Marier les gens ne les intéresse pas pour les bonnes raisons: permettre aux musulmans de se rencontrer dans le halal mais pour qu’on s’intéresse à elles et qu’on leur donne de l’importance (ceci vaut aussi bien pour celles qui plaideraient l’étourderie: oublieraient-elles s’il s’agissait de leur soeur de sang ?)

 
PS: Message à celles qui me lisent, mariées, heureuses en ménage et qui ont déjà fait des propositions fantômes: est-il utile de rappeler qu’il est cruel de jouer avec les sentiments et la détresse de sa soeur? Pour celles que cet argument ne convaincrait pas, rappelez-vous le hadith : » ce que tu fais aux autres te sera fait ». Pour celles qui n’auraient toujours pas compris, pensez qu’un jour vous aurez des filles à marier.
 
A bon entendeuses!!!!!!!!!!!!!

Publicités

7 Réponses to “Alerte aux marieuses fantômes”

  1. RIZLANE said

    ma belle soeur voilée comment t’aider dans ta quête ici les gens ne remarque que les apparences et ne te remarque pas dissimulé derrière ton voile de pudeur et bien g en surfant sur internet trouver un site qui pourrait t’aider bentelhallal.com je crois il est en anglais c son défaut sinon tu peux t’aider à trouver l’homme de ta vie avec comme critère le pays de résidence et l’origine dans son pays ex un tunisien en allemagne
    il est plein de frêre qui sont comme toi à la recherche de la soeur qui sont rares qu’il pourrait épouser voilà ma belle boussa

  2. fatihette said

    salam alaikoum, bonjour, namaste shalom

    je suis tombee non par hasard sur votre site..que je trouve au passage bien sympathique … bien que je me suis contente de lire pour l’instant, simplement les articles de la rubriques celibataire et alors!?

    Normal, je suis celibataire…. jvoulais voir quelles etaient les solutions pour ne plus l’etre mais apparement il n’y a que les solutions a eviter!

    je n’ai pas de site a proposer, vu que les rencontres viruel c’est pas ma tasse de the…

    par contre je peux apporter ma solution, l’unique, la vraie (bon j’exagere un peu là…)
    je me lance : pour ne pas finir seule, il faut provoquer la rencontre! c’est tous simple…

    le plus dur est de se lancer… on repere, on cligne des yeux, on sourit et le tour est joue!!!
    mdr

    pour l’instant, je fais le choix d’etre celibataire (enfin…c’est ce que je me dis interieurement pour me rassurer)…mais des que j’ai repere la proie…j’irais la chasser!

    vla votre nouvelle activite les girls : la chasse!!!!!!!!!!

    bisous

  3. Clochette said

    salam à Rizlane et à Fatihette,

    Schtoumphette va prendre bonne note de vos conseils, je l’imagine déjà derrière son clavier!

    Quant à la chasse, je crois que la Bédouine de l’an 2000 en sera enchantée, rebelle comme elle est!

  4. La bédouine de l'an 2000 said

    Moi, rebelle? Peut être…

    En tout cas, ce n’est pas à moi d’aller à la chasse, mais à la gente masculine de venir à moi (oui, je trouve que je suis une perle rare)
    Mais me concernant mesdames, le célibat, ça me va, et même très bien! J’ai pas encore envie de me mettre la corde au cou…
    Franchement, nourrir, vêtir (oui parce que les mecs et le bon goût… ) et calîner un grand dadais (oui parce que je les aime grands moi)… je préfère encore choyer mon hamster! (oui mesdames, j’ai un hamster!)

    Faut demander à Harrishella et la voilée libérale (l’élue maman de l’année est maman, c’est donc qu’elle est déjà casée… enfin chez nous autres bédouins!)

  5. La voilée libérale said

    On m’a appelée??

    Fatihette: » le plus dur est de se lancer… on repere, on cligne des yeux, on sourit et le tour est joue!!! »

    trop forte, et surtout trop courageuse, respect!!

    Pour ma part, dès que mon regard croise celui d’un homme (je parle du beau gosse de base hein et qui regarde avec insistance)… ben je détourne immédiatement mon regard, et j’ai mes joues qui deviennent roses! Mais faut dire que je ne cherche pas à me caser… j’ai d’autres préoccupations 🙂

    Et puis la bédouine (qui au passage est une tombeuse)a raison: c’est pas à moi d’aller à la chasse!! Non mais!!

    Et toi, Harrishella???

  6. Tzigane said

    Salam alikoum
    J’ai beaucoup apprécié ta petite histoire concernant les marieuses fantômes. Je me suis moi-même retrouvée dans cette situation mais contrairement à toi j’avais mis ma fierté de côté pour demander ce qu’il en était et ce à plusieurs reprises. Je ne regrette absolument pas car maintenant je suis définitivement fixée concernant les intentions de ma prétendue « amie » qui me brandissait juste une carotte pour mieux m’amadaouer.
    Donc ce jeune homme, je ne l’ai toujours pas rencontré et cette histoire qui traîne depuis le Ramadan dernier m’est toujours en mémoire, c’est dire si les propositions de différents prétendants fusent à mon égard :-). A l’ecriture de ce message, je me suis décidée à contacter une sœur de l’entourage du frère en question, une sœur que je contacte ponctuellement très gentille. Je ne sais pas comment elle prendra mon appel (« au secours ») et pire je ne sais pas s’il est toujours célibataire et s’il est prêt à me rencontrer, je ne sais pas grand-chose de la situation, mais je me dis que je devrais tenter ma chance et demander à la sœur déjà son avis sur le sujet et peut être de me le présenter? Qu’en pensez vous?
    En tout cas faites des douhas pour qu’au Ramadan prochain je puisse vous annoncer que j’ai trouvé mon charmant prince…

  7. Tarisa said

    halala, c’est bon je suis pas la seule, ouff!!!
    Tu as très bien résumé la situation, les soeurs heureuses en ménage ne pensent plus aux autres célibataires qui comptent le nombre de jours qui les séparent d’un prince qui tarde à venir. Des solutions existent pourtant, j’ai songé à mettre un panneau « cherche à se marier » mais bon ça se sera vraiment en plan Z.
    Les vrais frères qu’on te propose soient ne te correspondent pas, soient tu ne leur correspond pas, que peux t’on faire ? rien. Les dou’as ont les épuisent, les connais par coeur, on en abuse mais fort heureusement sans effets secondaires.
    Je vous souhaite à toutes (et à moi même aussi) de trouver un frère à votre convenance et ceux avant le Ramadan prochain.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :