Patience est mère de sûreté

16 juillet 2008

Par élue maman de l’année

Titre évocateur qui parlera à toutes celles qui quotidiennement doivent se confronter aux adorrrrrrrables frimousses que l’on échangerait volontiers quelques temps, contre………………peu importe quoi, on veut juste respirer un peu !!

Jour de vacances ordinaire :

-Maman, jm’ennuiiiiiiie !!

-Ecoute mon cœur, va lire un livre, ou alors joue dans ta chambre.

-Oh non c’est nuuul !! Jm’ennuie trop, et j’ai trop faiiiiiiiim !! 

-Ah non !! Tu viens à peine de finir ton repas !

-Ouiiii mais je m’ennuie !

– ?!?!?!?!?

-Je peux jouer à ma PSP ??

-Ah non tu passes trop de temps à jouer devant un écran !!

-OH c’est trop nul, ça se fait même pas, t’es méchante !!

AIE AIE AIE !!, c’est la que commence le test, à savoir, quelle sera votre propension à vous calmer et à répondre de la manière la plus raisonnable qui soit, afin d’éviter le clash !

En effet comme il serait plus simple de le punir, et quel réconfort de remettre ce maudit chenapan petit garnement à la place qu’il mérite ! Alors concrètement, pour nous parents, comment peut-on s’en sortir? Le dernier Livre d’Aldo Naouri, pédopsychiatre de renommée internationale, nous apprend dans son dernier ouvrage, qu’il faut rétablir l’autorité. Pour cela, il nous conseille d’être solide. Il ne s’agit ni d’une question de force ni d’affrontement. Le tout est d’être sûr de soi lors de nos choix, dans nos décisions et dans nos demandes. Ceci est certes difficile, le mot d’ordre de nos sociétés étant « tu as droit à tout » ! Eh oui!! Nous vivons dans un monde infantile dans lequel il faut introduire très tôt la frustration… Non, ce n’est pas un gros mot. Cette expérience, cette éducation-là est indispensable. En effet, la vie est faite de frustration, d’attente et on ne peut pas faire croire autre chose à nos enfants sans les mettre en grand danger pour leur vie d’adulte. En effet, il est important que les parents se mettent en position de ne pas être aimés, mais détestés et il nous faut l’accepter, parce que cela fait aussi partie du développement de notre enfant. Par ailleurs, la séduction est destructrice. En effet, d’après A.Naouri, « un enfant à qui nos actes disent « tu peux tout avoir et tu as droit à tout », ne peut qu’exiger d’avoir ce tout ! » Aussi, les parents ont un rôle majeur,  qui doit résister à la fois aux tentatives de l’enfant de se jeter dans le vide, et le protéger, ce qui lui permettra de suivre son chemin : « En disant aux parents qu’ils sont un rempart, je les resitue dans l’ordre humain et je les sors de la culpabilité. » En fait, il existe une triste réalité, à savoir que les parents ne cherchent plus à éduquer leur enfant, mais à le séduire et ils versent dans une générosité excessive et un sentimentalisme débordant guidée par une volonté louable d’effacer les inégalités, entre les sexes, voire même entre les races. Malheureusement « on a confondu inégalités et différences. Le sort de l’enfant, dans ce mouvement, a été pensé comme inégal au sort de l’adulte et on a voulu supprimer cette différence, en commettant donc une erreur fondamentale: on est en effet passé de la verticalité de l’autorité parentale à l’horizontalité de la « démocratie » familiale. »

A MEDITER….

Publicités

2 Réponses to “Patience est mère de sûreté”

  1. Assia said

    La patience:
    Vaste mot qui peut dire tout mais aussi n’importe quoi.
    Comment peux t’on qualifié ce mot?

    Patience:
    C’est être patient certes mais au dépriment de quoi?
    C’est attendre, mais combien de temps?
    C’est espérer, mais quoi?
    La patience, c’est toute une vie, de la naissance à la mort.
    C’est pouvoir tout prendre avec philosophie, savoir relativiser, avoir du recul et surtout ne pas désespérer.
    C’est la force de la patience…Et comme il est dit dans le SAINT LIVRE: LE CORAN
     » INA SABIROUN MIN HAL EL DJENA »
    Traduction:
    « LES PATIENTS ONT LEUR PLACE AU PARADIS »
    A mediter

  2. houdhoud said

    Salam
    Mes pauvres enfants doivent souffrir avec moi… Mais la frustation est excellente pour eux, maintenant elles connaissent mes répliques par coeur, type :
    Maman c’est pas juste
    -Maiiiiiis… la vie n’est pas toujours juste mon enfant »
    Ou bien « Maman t’es pas gentille
    -Absolument, et je suis tellement méchante que je vais te faire vivre un enfer, tu vas voir à quel point je peux être méchante… » Etc…
    Et tout ceci avec un sourire radieux et une voix de rossignol.
    Le problème ce que si on agit pas comme ça, ils nous bouffent, et leur vision de la vie sera erronée.
    Quand mes enfants abusent de ma gérosité, je leur fais remarquer avec un
    « Vous savez ce que font les bébé araignées dès qu’ils naissent?
    -non?
    -Ils se mettent tous sur leur maman et la dévore
    -Oh quelle horeur
    -Je ne suis pas une araignée. »
    Et les enfants comprennent parfaitement, ils savent qu’on ne peut pas , qu’on ne doit pas tout avoir, que les parents peuvent changer d’avis, ne peuvent pas , ne veulent pas, etc…
    Il ne faut surtout pas être une mère parfaite c’est très mauvais pour eux, et surtout pour nous…

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :