Let the sun shine ! (The dark days are gone, and the bright days are here)

16 juin 2008

Par Allison

L’été arrive et il n’annonce pas seulement la fête de la musique (merci jack Lang!) et les grasses mat’.  C’est aussi une mode spécifique, plus légère mais pas pour autant moins sophistiquée. J’ai donc fait pour vous mesdemoiselles une petite collecte des grosses tendances de cet été. La plupart vous sont familières, certaines ignorées, sciemment ou pas. J’ai pour volonté de vous montrer que tout peut nous être permis, à nous les prudes, sous couvert de petites réadaptations. Sans compter que cette année, on est plutôt chanceuses. J’entends par là notamment le retour de la robe longue, qu’elle soit fleurie style « woodstock revival » (l’acide en moins), tie & dye, unie, en lin, en coton, satinée… On en parle, on en parle et on en parle. Elle est de tous les défilés et dans toutes les pages modes des magazines mais doit-on l’adopter pour autant ? On pourrait bien : longue, légère et ultra-féminine tout ce qui nous caractérise quoi !

Vous pouvez la porter en journée, on la préfèrera alors plutôt fleurie ou à motif tie & dye et à bretelles ou avec un nœud derrière la nuque. Avec des spartiates ou des compensées et un foulard à nouer dans les cheveux, sans oublier quelques petits bijoux ethniques (avec modération !) c’est le carton assuré mesdemoiselles. Celles qui ne voudront pas montrer leur bras pourront ajouter un boléro uni pour casser avec le folklore des motifs de la robe, ou carrément une veste ultra cintrée, toujours unie, pour un look recherché. Pour ma part, c’est une veste en cuir, vieillie et manches ¾ qui serait idéale, mais pas super adaptée au taux du mercure en cette période estivale. Enfin, si vous ne portez pas déjà un hijab, un chapeau tel un panama sera du plus bel effet.

Si c’est une tenue de soirée que vous recherchez, c’est une robe bustier, unie ou pas, qu’il faut affectionner. Mais pas de panique mesdemoiselles, robe bustier ne signifie pas forcément épaules dénudées. Pour les plus téméraires, un simple châle posé nonchalamment sur ces dernières fera l’affaire. Sinon, et je reconnais appartenir moi-même à ce groupe, le boléro ou la veste seront préférés. Celle-ci pourra alors être satinée ou même pailletée et associée à une pochette du même ton. Des escarpins (avec ou sans talons) et des bijoux avec en tête une belle paire de boucles d’oreilles finiront de vous donner une allure de star…

Pour finir, je voudrai vous parler des robes chemises ou limites djellabas, ne vous disais-je pas il y a peu que l’orient était plus qu’à la mode… Ce type de robe est à adopter si l’on recherche un look casual, sans prise de tête, sans pour autant paraître négligé. En effet, quoi de plus féminin qu’une robe chemise habillée d’une jolie ceinture…

En conclusion les filles, si vous hésitiez à jouer à la Hélène de Troie ou Heidi princesse des champs, angoissées de voir votre tissu flirter avec le pavé de nos bonnes vieilles villes, arrêtez net ! La robe longue allonge, affine n’importe quelle silhouette. Pulpeuse et petite, mettez-la avec des talons. Complexée par des cuisses ou des mollets un peu forts, plus de problèmes ! Les grandes athlétiques y trouveront également leur compte. Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire chères lectrices…

Publicités

2 Réponses to “Let the sun shine ! (The dark days are gone, and the bright days are here)”

  1. hijabilicious. said

    Salam Aleykoum,

    J’en rêve depuis des mois ! Malheureusement pour moi (snif) rien qui claque dans les bras ! Zara, H&M, Bershka, MNG, … RIEN !

    Quelques adresses ? =)

    Bésouuuuu ! (*)

  2. Harrishella said

    Chère hijabilicious, à propos ton pseudo est super. Tu n’as donc pas trouvé de robes? H&M c’est plutôt normal, et chez Zara tout dépend de la boutique dans laquelle tu as été… Tu pourrais aller voir dans des magasins comme C&A, Somewhere ou encore GAP tu trouverais sûrement, même si à cette époque de l’année, les collections d’hiver remplissent toutes les boutiques… Après, tout dépend de combien tu veux mettre, tu peux aller voir chez Comptoir des Cotonniers, Sandro ou Maje, avec un peu de chance et si tu te dépêches, ils n’auront pas enlevé tous leurs articles soldés. Enfin, dernier endroit : LES FRIPERIES !! souvent sous-estimées mais jamais égalées!! Voilà, j’espère t’avoir aidé mamzelle, bon courage dans ta quête de la robe idéale…

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :